Complots-Impostures

Mercredi 22 février 3 22 /02 /Fév 15:09

Eva Joly, Daniel Con Bandit, et accessoirement François Hollande au nom de l'alliance vont ils se prononcer contre la pillule pour le déreglement de l'écosystème qui lui incombe ?

 

Quand on va contre la loi naturelle, c'est toute la création de la Genese qui en souffre ... La pillule est d'essence satanique, c'est un fait !


ANIMAUX - Une étude démontre que le comportement sexuel des crapauds est troublé par les médicaments qui polluent les eaux...

Les crapauds n’ont plus la cote avec les femelles depuis qu’ils ne leur chantent plus la sérénade. Selon une étude parue dans la revue scientifique Plos One, le comportement sexuel des crapauds pâtit des résidus de contraceptifs humains dans les eaux usées. Après la «féminisation» des poissons, ce sont maintenant les crapauds qui perdent leur voix, mettant en danger la reproduction de l’espèce.

Selon les scientifiques allemands de l’université de Berlin, les œstrogènes de synthèse perturbent le système nerveux des crapauds et notamment leur manière de «parler»: au lieu d’un chant viril pour séduire la femelle, ils émettent des sons suggérant qu’ils ne sont pas intéressés par le sexe…

Seule une enzyme peut venir à bout des œstrogènes

Des quantités faibles d’œstrogènes suffisent pour déranger les mœurs des crapauds: le EE2 (ou éthinylestradiol) est l’œstrogène le plus prescrit au monde mais il a l’inconvénient d’être excrété dans les urines. Et une fois la chasse d’eau tirée, la molécule voyage bien souvent jusque dans les rivières où vivent  les crapauds, sans se biodégrader. Seule solution pour résoudre ce problème, introduire une enzyme spéciale capable de détruire les œstrogènes dans les systèmes de traitement des eaux.

En mai 2011, la France a lancé un plan national pour limiter la dispersion des résidus médicamenteux dans l’eau: un quart des échantillons d'eau potable analysés dans le cadre de ce plan ont révélé la présence de résidus de médicaments, principalement de la caféine, des antiépileptiques et des anxiolytiques, provenant essentiellement des urines humaines et des déjections des animaux d’élevage.

Audrey Chauvet
Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 28 janvier 6 28 /01 /Jan 16:56

 

http://www.sipse.com/imagenes/22062011/22062011140535404.jpg

.

 

 

.

 

En septembre 2010, le théologien François Brune a été interviewé par la revue Parasciences sur différents thèmes. notamment sur l'assassinat du pape Jean-Paul 1er .

.


 

http://liesidotorg.files.wordpress.com/2011/12/ordoabchao.jpg

.

 

Jean Paul 1er a été assassiné le 33ème jour de son Pontificat ... Son corps n'a jamais été autopsié...et pour cause !...

 

 

LE MYSTÈRE PROFOND DE LA VIE  ET DE LA MORT DE JEAN-PAUL Ier

Le 26 août 1978, au soir d’une admirable journée d’été, le cardinal Felici annonçait à l’Église de Rome une grande joie pour la Ville et le monde entier, l’élection au souverain pontificat du patriarche de Venise, le cardinal Albino Luciani, qui prenait le nom de Jean-Paul Ier.


« Peut-être sa mémoire s’est-elle aujourd’hui estompée dans certains milieux. Mais ce n’est pas le cas des fidèles. Les gens simples savent reconnaître et oublient difficilement ceux qui se tournent vers eux avec l’amour, avec l’affection d’un bon père. Je crois que son bref pontificat a été comme une bouffée d’oxygène pour la vie de l’Église. Comme l’aube d’une journée lumineuse… Nous avons, comme on dit en portugais, saudale, la nostalgie de ce sourire. Je suis convaincu qu’un jour, bon gré, mal gré, Jean-Paul Ier accèdera à l’honneur des autels. » (cardinal Aloiso Lorscheider, 30 JOURS, juillet 1998)

En septembre 2003, l’évêque de Belluno-Feltre ouvrait le procès diocésain en vue de la béatification de Jean-Paul Ier.

http://2.bp.blogspot.com/_xfJMPON5yPY/Stp-xPfZUUI/AAAAAAAABqM/DBAUf50RDUM/s640/John+Paul+I.jpg
.
UN AUTRE SAINT PIE X

.

LE COMPLOT EN TOUTE VÉRITÉ

David Yallop reconstitue l’engrenage infernal qui va mener à l’assassinat de Jean-Paul Ier si rigoureusement que personne n’a pu lui opposer le moindre démenti. (…)


« Quand les cardinaux élurent Albino Luciani à la papauté par une chaude journée d’août 1978, écrit Yallop,ils jetèrent un pape honnête, saint et parfaitement incorruptible sur la route de Vatican Entreprise S. A. » Il fallait l’empêcher de » fouiner dans la banque ». À tout prix. « La collision était inévitable. L’inébranlable intégrité d’Albino Luciani allait affronter les irrésistibles forces du marché de la banque du Vatican », dont les responsables étaient le cardinal Villotet l’évêque Marcinkus, les complices Michele Sindonaet Roberto Calvi, tous de la loge P 2 ou affiliés, et leur protecteur Licio Gellison Grand Maître. (…)

LE COUP DE MAJESTÉ.

Yallop raconte : « Le dimanche 27 août, Luciani demanda à Villot de rester secrétaire d’État pour quelque temps, lui dit-il, jusqu’à ce que je m’y retrouve. (…) Il ordonna à son secrétaire d’État, ainsi confirmé dans ses fonctions, de lancer une enquête sur-le-champ. Il fallait réexaminer toutes les opérations financières du Vatican, en analyser chaque aspect en détail, discrètement, rapidement, complètement. Sans exclure aucun département, aucune congrégation, aucune section. » (…)


Le28 septembre 1978, donc, après une audience orageuse imposée au cardinal Baggio qui refusait de quitter Rome pour lui succéder à Venise, le Pape téléphona au cardinal Felici, qui était à Padoue, pour lui raconter cette dure confrontation avec Baggio dont le refus d’accepter Venise l’étonnait quand même ! Puis il appela Benelli pour lui parler de sa prochaine nomination à la secrétairerie d’État, qu’il devait faire connaître le soir même au cardinal Villot.


Jean Paul Ier et le cardinal Villot
Jean Paul Ier et le cardinal Villot

 

Puis il reçut cet homme.


Le Pape avait étudié son rapport sur la banque du Vatican. Première décision : Marcinkus serait remplacé par Mgr Abbo, un homme intègre. Non pas dans un mois, ni dans une semaine. Demain. Il fallait renvoyer non seulement Marcinkus, mais toute sa maffia, et couper les ponts, dans les plus brefs délais, avec le groupe corrompu de la Banco Ambrosiano, Sindona, Calvi…


Le Pape passa au problème de Chicago et à l’ultimatum qu’il fallait adresser au cardinal John Cody, perdu de mœurs et impliqué, lui aussi, dans le scandale financier. Enfin le Pape fit part au cardinal Villot de sa détermination de voir Baggio aller là où on lui disait d’aller... Mais le Souverain Juge n’en avait pas tout à fait fini, et la suite inquiéta le cardinal secrétaire d’État : « Benelli serait nommé secrétaire d’État. Il prendrait le poste de Villot. » Comme l’écrit notre Père, « on n’avait plus connu pareil acte d’autorité depuis saint Pie X. Pie X, soixante-quinze ans plus tôt, cassant le formidable secrétaire d’État de son prédécesseur Léon XIII, le cardinal franc-maçon Rampolla ! »

 

Villot est mort 6 mois après l'assassinat de Jean Paul 1er


Villot feignit de réfléchir profondément, à ce coup du roi, cette tranquille estocade qui le désarçonnait complètement et le privait de tous ses pouvoirs en même temps. « Je croyais, articula-t-il, que vous pensiez à Casaroli pour me remplacer ? » Il objecta encore que ces nominations étaient contraires aux souhaits du défunt Saint-Père et seraient considérées comme une sorte de désaveu de son pontificat :

 

« On dira que vous avez trahi Paul. » Certes !


Avant de se coucher, le Pape reçut encore un coup de fil de son médecin, Antonio da Ros. Celui-ci a témoigné quinze ans plus tard, pour mettre fin aux mensonges, que le Pape allait bien.

 

frère Bruno de Jésus
Extraits de la CRC n° 372, nov.-déc. 2000 p. 10-21

 

lire l'intégralité ici http://www.crc-resurrection.org/Contre-Reforme_catholique/Jean-Paul_Ier/Jean-Paul_Ier.php

 


 

Fichier:Tomb of pope Johannes Paulus I.jpg

 

Tombeau de Jean Paul 1er à Saint Pierre de Rome

Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 18 janvier 3 18 /01 /Jan 13:10

via CHRIST ROI


 

 

 

BHL écrit chaque semaine un édito pour le très mondialiste Le Point. Son dernier billet est consacré à la Hongrie (Le Point - Publié le 12/01/2012 à 10:13 - Modifié le 12/01/2012 à 11:10) sous le titre : "Et si le sort de l'Europe se jouait, aussi, à Budapest ?". BHL rejoint les Alain Juppé et Dominique de Villepin qui eux aussi ont dérapé sur la démocratie hongroise.

 

La Hongrie a une nouvelle constitution entrée en vigueur le 1er janvier 2012. Cette constitution ne plaît pas aux mondialistes, à Washington, à Bruxelles et au F.M.I. Elle renforce l'indépendance de la Banque centrale hongroise, supprime l'appellation "république" pour Hongrie, fait une référence explicite à Dieu par la mention "Dieu bénisse les Hongrois", rattache le pays à ses racines et à son identité chrétienne ("Nous sommes fiers de ce que notre roi saint Etienne ait établi l’Etat hongrois sur des fondations fermes il y a mille ans, et qu’il ait fait de notre pays une partie de l’Europe chrétienne.") Elle consacre "la dignité humaine" "inviolable" ("Chacun a droit à la vie et à la vie humaine, la vie du fœtus sera protégée depuis la conception. Les pratiques eugénistes visant la sélection des personnes, transformant le corps humain et ses parties en source de profit, et le clonage reproductif des êtres humains sont interdits.") Elle impute la responsabilité des crimes du communisme jusqu’en 1989… aux dirigeants communistes tels qu’ils se sont ressuscités dans le 'parti socialiste'". Elle réserve le mariage à "un homme et une femme", elle protège la famille, la propriété, l’héritage, soutient la natalité.

 

C'en est trop. Il n'aura pas fallu douze jours au clown "philosophe" pour s'indigner et atteindre le point Godwin.

Nous voilà revenus aux "heures les plus sombres de l'Histoire du continent"... "Il y a, dit BHL, un pays où l'on est en train d'adopter, au nom d'un principe d'appartenance qu'il faut bien qualifier d'ethnique ou de racial, un régime électoral que l'on croyait mort avec le nazisme et qui donne droit de vote à tous les "nationaux" non citoyens, mais dispersés dans le reste de l'Europe. Ce pays, c'est la Hongrie". (Fin de citation). 

 

BHL ne se contente pas de reléguer la Hongrie aux HLPSDNH (Heures les plus sombres de notre histoire), il fustige encore "une nation Christ appelée, comme sous le bon roi Étienne ferraillant contre les Ottomans, à protéger et régénérer la civilisation menacée"...

 

Une tribune libre publiée sur Agoravox ironise :

"..L’agence de notation démocratique BHL vient de donner son verdict. La Hongrie est dégradée fortement de plusieurs crans, passant de la catégorie A des pays démocratiques sûrs à la catégorie spéculative B des pays incertains. L’agence BHL se plaint que l’Europe ne dise rien. Alors il tente d’alerter l’opinion avec sa notation dégradée. Il ne faut plus faire confiance à la Hongrie et lui suggérer, voire lui imposer un plan de rigueur démocratique pour revenir à l’équilibre. La catégorie spéculative est dangereuse et fait craindre la faillite de l’Europe par effet de contagion de la crise nationaliste..."

Source: http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bhl-vient-de-degrader-le-triple-a-108229

Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 26 mai 4 26 /05 /Mai 11:29


La démystification de la théorie de l'évolution est urgente parce qu'elle fait croire à l'homme que le mystère de la Création est à sa portée, parce qu'elle est la caution scientifique de l'athéisme et des pires erreurs.

 


Les mauvais fruits

Le modernisme


Saint Pie X dans son encyclique Pascendi déclare que les modernistes  sont les pires ennemis de l'Eglise. Or voici ce que disent ces modernistes, d'après le Saint Père :

l'évolution domine et régit l'histoire (Pascendi, §43)
la foi progressa par évolution vitale (Pascendi, §33)
dans une religion vivante, il n'est rien qui ne soit variable, rien qui ne doive varier (Pascendi, §32)

D'où cette conclusion du saint pape :

le point capital de leur système, c'est l'évolution (Pascendi, §32).

Ainsi l'évolutionnisme est le principe de la pire des hérésies.

 

Le communisme

Pie XII, dit dans son encyclique Humani generis : « c'est de ce postulat [th. de l'évolution] que se servent les partisans du communisme pour faire triompher et propager leur matérialisme dialectique dans le but d'arracher des âmes toute idée de Dieu. La fiction de cette fameuse évolution, faisant rejeter tout ce qui est absolu, constant et immuable, a ouvert la voie à une philosophie nouvelle aberrante (...) ».

 

Ainsi, le marxisme, qui est à l'origine des pires massacres et persécutions, s'appuie sur Darwin, preuve en est cette lettre que Marx écrivait à F. Lassalle le 16 Janvier 1861 : « le livre de Darwin est très important et il me sert de fondement en sciences naturelles pour l'histoire de la lutte des classes ».

 

Le séminariste devenu le plus grand criminel

Le plus grand meurtrier de tous les temps, Joseph Staline, a abandonné son séminaire qui devait en faire un prêtre chrétien orthodoxe, après avoir lu Darwin. Glurdjidze, un ami d'enfance de Staline, raconte:

- « J'ai commencé à parler de Dieu, Joseph m'entendit, et après un moment de silence, dit: »


- « Tu sais, ils nous trompent, il n'y a pas de Dieu. » . . .

- « J'étais ébahi pas ces mots, je n'avais jamais rien entendu de pareil avant. »

- « Comment peux-tu dire des choses pareilles, Soso ? » m'exclamai-je.

- « Je te prêterai un livre à lire. Il te montrera que le monde et les êtres vivants sont bien différents de ce que tu imagines, et toutes ces discussions sur Dieu sont un pur non-sens », dit Joseph.

- « De quel livre s'agit-il ? » demandai-je.

- « Darwin. Tu dois le lire », appuya Joseph.

 

L'eugénisme

Le terme eugénisme a été popularisé par Francis Galton, un demi-cousin de Charles Darwin (même grand-père: le franç maçon Erasmus Darwin ).

 

L'eugénisme existait déjà dans l'antiquité, mais c'est la théorie de l'évolution qui le fait réapparaitre en force en occident, c'est le darwinisme social avec des programmes nationaux de stérilisatins aux USA, en Suède, en Allemagne et des programmes de pro-création contrôlée (viriculture) en Allemagne nazie.

 

La philosophie évolutionniste et moniste

Mgr Albert Farges, dans l'introduction de son livre L'acte et la puissance, dénonce l'écroulement de la philosophie sous l'impulsion de l'évolutionnisme et du sentiment. L'objectivité d'Aristote et de St Thomas est remplacée par la philosophie du Devenir et par la vérité intérieure. Mgr Farges rapporte les propos de Mgr d'Hulst :

Déjà, en 1896, dans son célèbre discours de Namur qu'on a si justement appelé son « testament philosophique », Mgr d'Hulst déclarait que la lutte allait être désormais circonscrite entre deux métaphysiques rivales : ou thomisme péripatéticien ou monisme évolutionniste ! Et le regard tourné vers l'avenir, il annonçait que ce monisme évolutionniste serait le dernier stade de la philosophie moderne. « Elle y arrive, disait-il, de tous les points à la fois, et par toutes les voies... C'est une coalition des génies les plus opposés, et ce n'est certes pas le moindre péril, c'est le plus grand ! »

 

 

L'économie au chaos

L'auto-régulation des marchés, la relance par la consommation, la relance par l'endettement public heurtent le bon sens. On a vu qu'il fallait que l'État contrôle les marchés financiers, on voit que la relance par la consommation n'est qu'une facilité de crédit qui ne profite que trop peu au tissu économique local, on comprend que la dépense publique tourne à l'absurde quand elle prétend soutenir l'économie sans s'intéresser à la rentabilité.

 

Ces théories rebutent mais elles sont pleinement justifiées quand on fait l'hypothèse que la richesse sort naturellement du chaos économique.

 

 

De l'eau pour les moulins anti-chrétiens

Un véritable combat est engagé entre les tenants de la toute puissance divine et les tenants du hasard déicide. C'est ce que constate Rémi Plus en montrant l'acharnement de l'évolutioniste Patrick Tort contre le créationnisme. Patrick Tort a écrit un ouvrage de 5000 pages (1996) pour justifier le Darwinisme et voilà ce que Mr Tort disait à un journaliste:

"[mon livre] est à la fois un outil d'initiation et de spécialisation, une œuvre de réhabilitation et un instrument de combat contre les déviations... De faux débats hyper-médiatisés ont mis en évidence les théories révisionnistes de pseudo-chercheurs. C'est ce qu'on appelle les néo-créationnistes qui nient l'idée même d'évolution et opposent aux hypothèses scientifiques leurs articles de foi".

 

 

La théorie de l'évolution contredit la religion catholique en de nombreux points :

  • Le hasard peut-il être le moteur de l'évolution ?
  • Le polygénisme, les populations humaines auraient-elles des origines multiples ?
  • La vie a-t-elle pu apparaître spontanément ?
  • Que dit la Bible des dinosaures ?
  • Les espèces se modifient-elles graduellement ? se transforment-elles dans le temps ? L'homme a-t-il des ancêtres ?
  • Depuis quand la matière et la terre existent ? 6000 ans ? des milliards d'années ? Depuis toujours ?


Nous ne parlons ici que des quatre premiers points

 

Le hasard, moteur de l'évolution

Une erreur scientifique

Darwin a suggéré que le hasard crée de légères variations dans les espèces. Ces variations sont essentiellement nuisibles à l'espèce mais certaines l'améliore, et par voie de suprématie se transmettent à la descendance.


Cette hypothèse n'est plus défendable aujourd'hui. Le bio-chimiste Michael Denton a été un des premiers à le montrer. Même l'évolutionniste paléo-anthropologue français Yves Coppens  cherche une autre explication.

 

Une erreur philosophique

Le philosophe Aristote enseigne que la cause est supérieure à l'effet], le moins sort du plus, le moins parfait sort du plus parfait, le moins parfait est incapable de produire du plus parfait. Le théologien RP Garrigou-Lagrange dit que cette vérité est la vérité de base qui contient virtuellement toutes les preuves de l'existence de Dieu.


L'hypothèse du hasard créateur contredit la proposition d'Aristote puisque le hasard stupide (moins) créerait la complexité intelligente de la vie (plus). Ainsi le plus sortirait du moins, ce qui est contraire à l'enseignement d'Aristote : le moins parfait est incapable de produire du plus parfait.


Ainsi, plus le créateur a du talent, plus sont belles ses créations. Plus la création est belle, plus le créateur a du talent, à création merveilleuse, Créateur merveilleux. C'est une vérité intuitive qui est basée sur notre expérience quotidienne, comme dit Pie XII dans son encyclique Humani generis : « En effet, il n'est pas d'autre appui que les principes et les notions tirés de l'expérience des choses créées ».


A l'inverse, l'idée d'une créature merveilleuse créée par un hasard idiot et aveugle, rebute. Cette idée est contraire au sens commun, à l'expérience ordinaire. Aucune philosophie ne peut soutenir un tel principe.

 

Une erreur condamnée par l'Eglise

La philosophie d'Aristote est magistralement reprise par le Docteur Angélique Saint Thomas d'Aquin et par l'Eglise catholique. Pie XII le rappelle dans son encyclique Humani generis :

  • Cette philosophie reconnue et reçue dans l'Eglise défend (...) les principes inébranlables de la métaphysique, à savoir de raison suffisante, de causalité et de finalité...
  • l'Eglise exige que ses futurs prêtres soient instruits des disciplines philosophiques " selon la méthode, selon la doctrine et les principes du Docteur Angélique ".


Dans cette encyclique, le pape cite le canon 1366,2 du droit canon de 1917 sur les séminaires :

  • « Les professeurs doivent ordonner les études de philosophie rationnelle et de théologie, de même que la formation des élèves dans ces disciplines, selon la méthode du docteur Angélique, et s’en tenir religieusement à sa doctrine et à ses principes. »


De même le canon 31 du catéchisme de l'Église Catholique rappelle les preuves philosophiques de l’existence de Dieu :

  • Créé à l’image de Dieu, appelé à connaître et à aimer Dieu, l’homme qui cherche Dieu découvre certaines " voies " pour accéder à la connaissance de Dieu. On les appelle aussi " preuves de l’existence de Dieu ", non pas dans le sens des preuves que cherchent les sciences naturelles, mais dans le sens "d’arguments convergents et convaincants" qui permettent d’atteindre à de vraies certitudes.


Si les " preuves de l’existence de Dieu " permettent d’atteindre à de vraies certitudes, c'est qu'elles sont vraies, et donc que la vérité qui les fonde est vraie, à savoir : la proposition « le moins parfait est incapable de produire du plus parfait » est vraie. Ainsi, le hasard créateur de Darwin est contraire à l'enseignement de l'Eglise.


Voilà pourquoi le Cardinal Christoph Schönborn nous dit que le hasard créateur n'existe pas.

 

Voilà pourquoi le pape Benoit XVI  nous dit : « Nous ne sommes pas le produit accidentel et dépourvu de sens de l’évolution. Chacun de nous est le fruit d’une pensée de Dieu. Chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire ».

 

 

Le polygénisme

Le polygénisme est une théorie anthropologique selon laquelle les populations humaines auraient des origines multiples et seraient apparues en plusieurs lieux différents du globe.

Or Adam est l'aïeul commun à tous les hommes. Dans l'encyclique Humani generis, Pie XII enseigne contre le polygénisme que le péché originel a été commis par une seule personne: Adam, et a été transmis à tous par voie de génération (de parents à enfants).

 

L'apparition spontanée de la vie

Darwin n'explique pas comment est apparue la première entité vivante capable de se reproduire.


Certains évolutionnistes croient pouvoir expliquer l'origine de la vie à partir de l'expérience de Stanley Miller, la matière évoluerait naturellement vers la vie. Mais peu d'évolutionnistes s'aventurent sur ce terrain. Il semble évident que la matière ne peut s'organiser toute seule en un organisme vivant auto-reproductible. Le nombre minimum de mécanismes permettant la vie et la reproduction est si grand qu'une création immanente suppose une intelligence dans la matière elle-même (autant dire Dieu). La théorie de la complexité irréductible (irreducible complexity) affirme qu'il est impossible de créer des mécanismes complexes par une évolution graduelle.

 

Le film Unlocking The Mystery Of Life illustre cette théorie.


Pour échapper à l'absurdité de l'apparition spontanée de la vie sur terre, certains imaginent une apparition sur une autre planète puis le transport de cette vie sur la notre, c'est la panspermie.

 

Ils ne résolvent pas le problème, ils le déplacent. Et même il s'enferrent. Ils imaginent une planète plus favorable à l'apparition de la vie, alors que la terre est si exceptionnellement favorable à la vie que certains la croient vivante. Ils imaginent des cellules vivantes voyageant toutes seules sur des comètes et résistant au vide et au froid intersidéral, puis à la brûlure de l'entrée atmosphérique... D'autres voient des extra-terrestres apporter la vie sur terre... N'est-ce pas une fuite en avant ?

 

 

Les dinosaures

Les dinosaures vivants après Noé

Certains protestants croient que les dinosaures ont survécu au déluge, Noé les aurait sauvé en embarquant des couples de bébés. Ils croient que le mot biblique dragon est à prendre pour dinosaure, mot créé seulement au XIXe siècle.


Du point de vue biblique, ils se fondent essentiellement sur Job, 40-41. Job a vécu après Noé, après Abraham et vraisemblablement avant Moïse, Rohrbacher dit : « Vers le temps où mourut en Egypte, Joseph, le fils de Jacob », L'animal appelé Béhémoth en Job, 40, 10(15), serait, d'après eux, une sorte de diplodocus parce que « il serre [dresse, élève] sa queue comme un cèdre (Job, 40, 12(17)) ». Les exégètes catholiques y voient un éléphant ou un hippopotame sans bien expliquer: « sa queue comme un cèdre ». Doit-on comprendre qu'il s'agit de sa trompe, haute comme un arbre, ou enserrant un arbre ?

En Job, 40-41, un autre animal est décrit: le Léviathan. Des exégètes catholiques y voient un crocodile. Il lui ressemble: « son corps est comme des boucliers jetés en fonte et couvert d'écailles épaisses et serrées (...) dans son cou résidera sa force », mais en diffère aussi: « son souffle fait brûler des charbons, et une flamme sort de sa bouche (...) lorsqu'il s'élèvera (...) il n'y a pas sur la terre de puissance comparable à lui (...) c'est lui qui est le roi de tous les fils d'orgueil ». Alors, crocodile ou dragon ? Le Grand commentaire de la Bible Fillion, au verset Job, 40, 10, conclue: Dans l'interprétation des Pères et des anciens, behemoth et leviathan sont des êtres plus ou moins imaginaires, figurant le démon ou l'antéchrist. On remarquera aussi que les satanistes associent le léviathan à Satan.

Du point de vue archéologique, certains montrent des vestiges prouvant une co-existence entre l'homme et les dinosaures. Mais rien n'est convaincant, comme ces pierres d'Ica qui seraient des faux.

Les dinosaures morts pendant Noé

Les dinosaures seraient-ils morts dans le déluge ? C'est peu probable car Dieu demande à Noé de sauver tous les animaux (Gen, 7, 2). Auraient-ils vécu loin de Noé, l'empêchant ainsi d'en prendre pour en sauver ? C'est peu probable aussi car des fossiles de dinosaures ont été trouvés sur tous les continents

 

 

Les dinosaures morts avant Adam


Vraisemblablement, il faut convenir, comme les scientifiques, que les dinosaures ont disparu avant l'apparition de l'homme. Donc les dinosaures auraient disparu durant le sixième jour de la création (Gen, 1, 24-25), au cours d'un autre déluge, non décrit dans la bible. Dieu aurait pu vouloir exterminer ces animaux puisqu'au déluge de Noé, Dieu s'est repenti d'avoir fait les animaux et décida de les exterminer (Gen, 6, 7).

 

Cependant, la bible dit aussi qu'avant Adam, les animaux étaient herbivores (Gen, 1, 29), les prédateurs ne seraient apparus qu'après le péché originel. Alors comment expliquer les théropodes carnivores et le terrible tyrannosaure ?

 

Les scientifiques pensent que le tyrannosaure était en partie charognard. Jack Horner pense qu'il l'était exclusivement. Si le le roi des carnivores est un charognard, il est possible que tous le soient. On conçoit que Dieu ayant fait les herbivores, ait voulu des charognards pour dépecer leurs cadavres.

 


Et si les dinosaures avaient été poilus, quelles têteauraient-ils ?

Des scientifiques pensent que le Sinosauropteryx avait des poils ou soies dessinant sur sa queue des anneaux alternativement orange et blancs.



Ainsi, on peut supposer que les dinosaures (bêtes de la terre) ont disparu le sixième jour, le jour même de leur création. Les scientifiques devraient certainement faire l'hypothèse qu'ils étaient pacifiques, herbivores, émettant des sons mélodieux, poilus, etc... plutôt que de prétendre qu'ils étaient violents, à la peau verdâtre et moins beaux que nos animaux actuels. Peut-être même étaient-ils plus beaux que nos animaux actuels, avant que le péché originel n'abîme toute la création.

 

Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 28 janvier 5 28 /01 /Jan 17:53

J'ai lu le torche cul de Hessel, ce livre dont on parle trop, et bien il a réussi son coup le bougre, je suis indigné comme il souhaite qu'on agisse ! Ce triste sieur, n'a pu s'empêcher comme tous les collabos et autres citoyens modèles de cracher son venin judaïque  sur l'armée française durant les événements d'Algérie. Non content de salir la mémoire de la France, Hessel dit des stupidités sans noms, sur tout ce que fait la France qu’il dit servir, ce pilleur, tout ce qui lui passe par sa tête vide il nous en fait vent ! Monsieur Hessel, parlons donc de la torture en Algérie …

 

" Aux excès et aux injustices des propagandes qui entendent faire apparaître la rébellion algérienne comme un mouvement populaire, comme le soulèvement unanime d'un peuple dressé contre ses oppresseurs, nous avons été contraints de répondre par des faits et des documents irréfutables dans leur brutalité et leur horreur. Ces documents n'auraient jamais été livrés à la connaissance de l'opinion, si les bourreaux n'avaient entrepris de se présenter en victimes, si les criminels ne s'étaient mués en accusateurs. ”

 

Sail ould laid, qui refusait de quitter son travail chez un proprietaire européen est mutile et assassiné par les rebelles FLN, le 26 janvier 1957.

 

 

 

Les rebelles torturent le jeune medecin auxiliaire, Maurice Feignon, au fer rouge et au liquide bouillant avant de l'égorgé.

 

 

"Ce que nous avons vu était tel que j'ai demandé par écrit un examen médico-légal pour déterminer les causes de la mort et si les mutilations avaient précédé ou suivi celle-ci. Je n'en ai jamais connu les résultats ; je n'ai même jamais su si cette autopsie avait bien été faite…. Torturés à mort, les jeunes soldats ont eu les yeux crevés… Les corps ont été vidés de leurs entrailles et bourrés de cailloux. Le FLN leur ont zébré les pieds à coups de couteau et leur ont coupé les testicules…." lieutenant Poinsignon

 

 

ALORS HESSEL LA ON S INDIGNE PAS ? SALE CON

 


Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 19 janvier 3 19 /01 /Jan 13:19

VU sur CLUB ACCACIA

 

mon-blason-4-copie2.jpg

 


 

Mercredi 19 janvier 2011 : aujourd’hui en Europe sont toujours détenus de nombreux prisonniers politiques. En particulier, pensons aux historiens emprisonnés :

 

Pedro Varela, incarcéré depuis 41 jours (Espagne occupée)


Vincent Reynouard, emprisonné depuis 194 jours (France occupée)


Horst Mahler, détenu depuis 693 jours (Allemagne occupée)


L’héroïque Sylvia Stolz, privée de sa liberté depuis 1101 jours (Allemagne occupée)


Wolfgang Fröhlich, enfermé depuis 1222 jours (Autriche occupée)


Gerd Honsik, prisonnier depuis 1245 jours (Autriche occupée)

 

 

http://img816.imageshack.us/img816/2882/libertepourpedrovarela.jpg

 

 

Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 10 janvier 1 10 /01 /Jan 22:16

 

http://a31.idata.over-blog.com/600x1037/1/67/15/03/Humour/trafic-organes-vue.jpg

 

Nous publions en  mars de l'année passée une vidéo où l'ancien chef de la diplomatie républicaine niait et plaisantait sur l'impossibilité qu'on pût vendre et faire un trafic d'organes ...


Les faits étaient présentés ainsi : Kouchner a-t-il « une tête à vendre des organes » ?

 

Budimir Nicic a demandé au chef de la diplomatie française de réagir à des accusations de familles de victimes selon lesquelles il aurait pris part à ce trafic. Bernard Kouchner a répondu en s’esclaffant : « La ventes des organes ! Mais vous êtes malade, non ? J’ai une tête à vendre des organes des organes, moi ? Mais vous êtes fou, vous croyez n’importe quelle connerie ! »


Quant à savoir s’il était au courant de l’existence de la « Maison jaune », Bernard Kouchner a répondu au journaliste de Voice of America : « C’est quoi, les maisons jaunes ? Quelles maisons jaunes ? Pourquoi jaunes ? Monsieur, vous devriez aller consulter. Il n’y a pas eu de maisons jaunes, il n’y a pas eu de ventes d’organes. Les gens qui disent ça sont des salauds et des assassins ! », a-t-il déclaré avant de s’en aller.

 

http://fr.novopress.info/wp-content/uploads/2010/12/Ta%C3%A7i-Kouchner.jpg

 

 

LA PISTE SE CONFIRME

 

KOUCHNER, LES JUIFS ET LE TRAFIC D'ORGANES

 

 

POUR CONSULTER LA VIDEO DE L'ENTREVUE CLIQUEZ ICI
Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 4 janvier 2 04 /01 /Jan 18:54

« Gardien de camp de concentration et victimes à Buchenwald »

Publié avec ce texte dans Der Spiegel 10.10.1966 No. 42, p. 101.

Cette image est fabriquée. L’éclairage du côté gauche de l’image est différente de celui du côte droit. Les contours faciaux des prisonniers sont méconnaissables, tandis que ceux du « SS-Unterscharführer » sont reconnaissables dans leur moindre détail.

Considérant que le prisonnier incliné jette une ombre claire le « SS-Unterscharführer », lui n’en jette aucune.


La partie supérieure de l’uniforme du « garde » (au-dessus de la ceinture) ne correspond pas à la partie inférieure. Il en est de même pour l’alignement des boutons. La main gauche (droite dans l’image) devrait être à l’ombre, tandis qu’elle est en pleine lumière.


On n’a jamais permis à un SS-Unterscharführer de porter les pantalons d’officiers avec des bottes. Le pistolet est accroché du mauvais côté. Il est peu probable que des prisonniers auraient été pendus de cette façon aux arbres, on aurait du accrocher la corde très haut dans le faîte de l’arbre.


On ne comprend pas comment on aurait pu pendre les prisonniers de cette façon, ces « pendus » ont les jambes pliées comme s’ils étaient assis sur des sièges invisibles.


En janvier 1968, dans le musée du mémorial à Dachau, l’auteur a vu clairement sur un agrandissement grandeur nature, l’absence des cordes avec lesquelles les deux « prisonniers » sont censés être accrochés. En tant que tels, ils flottent dans le vide.

 

Les corps suspendus sont, en réalité, ceux de deux SS du bataillon de Otto Skozeny, fusillés par les « libérateurs » américains pour espionnage. Ils avaient passé la ligne de feu avec casques et manteaux de l’US Army dissimulant leurs tenues allemandes. La position des corps s’explique: ils furent photographiés étant toujours attachés par les poignets au poteau d’exécution. Le reste (tenues de déporté) est un simple maquillage photo.

 

 

Source


Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 29 décembre 3 29 /12 /Déc 13:45

 

 

 

Voilà encore une énième preuve que  les images diffusées par la télévision sont truquées, tout comme les "informations" qu’elle martèle.

 

Rendons nous compte, ils en arrivent à truquer leur images pour traiter de vulgaires retard de trains, imaginons donc  qu'est ce pour le traitement des problèmes diplomatiques ou pis encore des images de guerre, nous pensons à la Serbie, ou encore à la Palestine …

 

Puisse les veaux de Français, qui pour leur dîner n'ont que la télévision pour animation, cesser un jour d’être profanés par cet infâme objet de manipulation.

 

 

In concreto : Le 18 décembre dernier, TF1 a réussi à faire marcher une femme à l'envers. Une erreur de montage...

 

 

LE REMEDE :  La télévision chez une famille catholique

 

 

«La sainteté de la famille ne peut être l'objet de compromis. L'Église ne se lassera jamais et c'est son devoir d'employer toutes ses forces afin que le sanctuaire de la famille ne soit pas profané par l'usage de la télévision, »

 

Pie XII,  AD 1957


Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 18 octobre 1 18 /10 /Oct 21:25

 

A nos ami(e)s de médecine :-)

 

OBJECTION : L'HOMME N'EST QU'UN SINGE PERFECTIONNE.

 

 

Par Monseigneur de SEGUR

 Alfred Russel Wallace caricature and Charles Darwin caricature

 

 

On a eu l'air de le dire sérieusement, et certains étudiants en médecine mal vivants donnent leur parole d'honneur que c'est vrai. "Il est évident, disent-ils, après les encyclopédistes et à la suite d'un certain Lamark, d'un certain Palchal Grousset, d'un certain Darwin, il est évident que les êtres vont en se perfectionnant physiquement ; ils imitent en cela la foi morale, qui est le progrès humanitaire continu.

 

Le polype est devenu huître ; l'huître est devenue pieuvre ; la pieuvre est de venue anguille de mer ; l'anguille est devenue poisson ; le poisson, phoque ; le phoque, castor ; le castor, sarigue ; le sarigue est devenu le singe de deuxième classe ; le singe de deuxième classe est devenu l'orang-outang ; enfin, à force de temps, d'efforts de la nature, à force de progrès et de vertus, l'orang-outan perdit sa queue, est devenu nègre ; le nègre, Chinois ; le Chinois, homme tout de bon, homme blanc, parlant français et lisant le Siècle".

 

Oui, cela a été dit, et qui mieux est, cela a été cru et acclamé. J'ai vu quelques hommes qui affirmaient sans sourciller cette généalogie, et qui se proclamaient purement et simplement des bêtes (ce qu'ils étaient beaucoup plus qu'ils ne le pensaient).

 

Des voyageurs anglais allèrent jusqu'à dire qu'il existait encore en Abyssinie des hommes à queue (a beau mentir qui vient de là), appelés Niams-Niams, tenant le milieu entre le simple nègre et le simple singe. Cette découverte était importante.

 

Le savant M. Mariette, de l'Institut, alla au fond de cette question étrange, et découvrit que ces nègres à queue étaient tout bonnement des nègres revêtus de la peau de bêtes qu'ils avaient tuées et dont la queue pendait par derrière.

 

Et ainsi la vraie science a fait une fois de plus la queue à la fausse.

 

Les naturalistes sérieux constatent, au point de vue purement physique, entre le singe le plus humain et l'homme le plus bête, non des nuances, mais des différences essentielles ; entre autres cette fameuse queue que nos libres penseurs voudraient bien retrouver ; puis la forme des mains, sans compter la tête et certains autres détails qu'il serait puéril d'énumérer.

 

Non, la science n'a rien découvert contre la grandeur divine de l'intelligence et de la vocation de l'homme. Elle s'accorde avec le bon sens, avec la conscience et avec la foi, pour découvrir dans l'homme ce qui ne se trouve que chez lui : je veux dire une âme, pur esprit, capable de connaître DIEU, d'aimer DIEU, de servir DIEU, de Le posséder ici-bas par la grâce, là-haut dans la gloire, de vivre de Sa vie sainte et éternelle.

 

 A cause de cela, il y a plus de différence entre le moins instruit des Cafres ou des Hottentots et le singe ou le chien le plus intelligent, le plus développé, qu'entre ce dernier et l'huître, et la plante, et même le minéral. Qu'est-ce après tout que cette vie organique de l'animal, qui finit avec lui, parce que dans le dessein du Créateur elle n'a pas d'autre objet que des appétits, des instincts et tout un ensemble de fonctions qui se bornent à la terre ?

 

 Quant à l'homme, roi du monde, il est fait pour l'éternité, et son but dans la vie, c'est la vérité, le bien, l'amour, la sainteté.

 

Encore un mot sur cette prétendue perfectibilité des animaux. C'est une affreuse plaisanterie, démentis par l'expérience, par l'évidence. Chaque animal, chaque poisson, chaque oiseau, chaque serpent, chaque moucheron naît dans un état dont il ne sort pas, parce qu'il n'en peut pas sortir : état physique, constitution organique ; état instinctif, constitution passionnelle, comme ils disent (non pas les animaux, mais leurs apôtres), tout chez l'animal reste invariable, et chaque génération se meut nécessairement dans la même orbite que la génération précédente. Les rossignols d'aujourd'hui chantent comme les rossignols du temps d'Abraham et de Mathusalem ; les chiens aboient après les voleurs, au dixneuvième siècle après l'ère chrétienne, comme mille, deux mille et trois mille ans avant; les castors bâtissent leurs maisons avec la même perfection depuis le déluge et même auparavant ; ilen est de même des fourmis, des abeilles, des araignées, des chats, des chevaux, des chameaux.

 

Les pères et mères de ces honorables bêtes ne leur ont rien appris ; et elles-mêmes, malgré les encouragements de leurs savants amis, n'apprendront rien à leur progéniture. Jusqu'à la fin du monde, les petits oiseaux feront leur nid avec la même perfection ; les chiens s'attacheront à l'homme avec la même fidélité ; les chats, à la souris avec le même amour ; et les ânes, au râtelier avec la même perspicacité.

 

Je serais curieux de savoir jusqu'à quel point l'homme peut arriver à croire qu'il n'est qu'un singe.

 

J'espère que tous ceux qui le disent ressemblent à ce professeur du muséum de Turin, M. de Filippi, qui avait enseigné publiquement le plus hideux matérialisme et avait même consacré plusieurs séances de ses cours à démontrer que l'homme descendait du singe en droite ligne.

 

Il vient de mourir en chrétien repentant, détestant ses folles impiétés et recevant avec bonheur, à deux reprises, en viatique, le Corps adorable de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST.

 

Devant la mort, Le masque tombe,  l'homme reste

 

Et... le singe s'évanouit.

Par WalkTsin - Publié dans : Complots-Impostures
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

télécharger le film CRISTIADA

Pour télécharger le film et les sous titres grâce au site la barque de Pierre cliquez sur l'image

Citations à méditer.

« Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit exulte de joie en Dieu mon Sauveur, car le Tout-puissant a fait pour moi de grandes choses. Saint est son nom. »
undefined

Suis-je prêt à me présenter devant le Seigneur ?

      Suis-je prêt à mourir? Mes affaires temporelles sont-elles en règle et mon testament bien fait? Ma conscience est-elle en règle? N'ai-je rien à craindre pour mes confessions, mes communions, l'accomplissement des devoirs de mon état? 

      Si je savais devoir mourir à la fin de cette journée, comment la passerais-je? Comme j'en emploierais bien tous les moments! Si je savais devoir mourir après cette prière, comme je prierais avec attention et ferveur! Si ce devait être après cette confession, après cette communion, après cette messe, cette visite au saint Sacrement, comme je ferais saintement toutes ces saintes choses! Rentrons ici en nous-mêmes, et comprenons quel changement opérerait en nous et en toute notre conduite cette pensée de la mort bien méditée.

La Sainte Bible :



"La justice élève les nations, et le péché rend les peuples misérables."



 Napoléon Bonaparte :


"La première des vertus est le dévouement à la patrie."

 

Stendhal :

stendhal-copie-1.jpg

"La vraie patrie est celle où l'on rencontre le plus de gens qui vous ressemblent."


- Saint Jose-Maria :
"Le chemin de l’amour s’appelle sacrifice"
- Lt Tom Morel : "Je cultive le prestige, non pour une vaine gloire mais pour élever les âmes vers Jésus: Il est mon grand  potentiel d'énergie; s'Il n'était pas dans mon cœur, je sens que je ne pourrais rien faire".

 




> Les Auteurs moins connus voire anonymes mais pertinents :

"Le guerrier ne fait que porter l'épée pour le compte des autres. C'est un seigneur puisqu'il accepte encore de mourir pour des fautes qui ne sont pas les siennes, en portant le poids du péché et de l'honneur des autres."

"Une nation s'affaiblit lorsque s'altère et se corrompt le sentiment de l'amour de la nation et de la pratique religieuse" 


Ce en quoi nous puisons l’espoir, l’essence de tout. 

 

Nos Papes ont dit:

 
Grégoire IX a dit :

http://www.histoiredesjuifs.com/images/B_Gregor_X.jpg

"Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif, le royaume de France est le royaume de Dieu ; les ennemis de la France sont les ennemis du Christ.
De même qu'autrefois la tribu de Juda reçut d'en-haut une bénédiction toute spéciale parmi les autres fils du patriarche Jacob ; de même le Royaume de France est au-dessus de tous les autres peuples, couronné par Dieu lui-même de prérogatives extraordinaires.
La tribu de Juda était la figure anticipée du royaume de France."
 

Saint Pie X a dit :


http://www.sainte-philomene.info/images/St_Pie_X.jpg
"Vous direz aux français qu'ils fassent trésor des testaments de saint Remy, de Charlemagne et de saint Louis, ces testaments qui se résument dans les mots si souvent répétés par l'héroïne d'Orléans : "Vive le Christ qui est Roi des Francs !"
A ce titre seulement, la France est grande parmi les nations ; à cette clause, Dieu la protégera et la fera libre et glorieuse ; à cette condition, on pourra lui appliquer ce qui, dans les Livres Saints, est dit d'Israël : que personne ne s'est rencontré qui insultât ce peuple, sinon quand il s'est éloigné de Dieu.
Ce n'est pas un rêve, mais une réalité ; je n'ai pas seulement l'espérance, j'ai la certitude du plein triomphe."


Jean Paul II a dit
:

"Oui, l'Eglise doit au peuple de France, qui a beaucoup reçu et aussi beaucoup donné, quelques-unes de ses plus belles pages : des grands ordres religieux, tels Cîteaux et les chartreux, aux cathédrales ou à l'épopée missionnaire commencée au siècle dernier. La générosité de ses œuvres et de sa pensée lui a valu l'amitié de nombre de peuples, et parmi les plus pauvres. Puisse la France continuer à y trouver ses raisons d'être !" 


Léon XII a dit :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/26/LeoXII.jpg/150px-LeoXII.jpg
En premier lieu, arrachez à la franc-maçonnerie le masque dont elle se couvre et faites la voir telle qu'elle est.
Secondement, [...] instruisez vos peuples; faites leur connaître les artifices employés par ces sectes pour séduire les hommes et les attirer dans leurs rangs, montrez leur la perversité de leur doctrine  et l'infamie de leurs actes."


Paul IV a dit dans sa bulle* :

Paul-IV.jpg

Si jamais un jour il apparaissait qu'un Evêque, faisant même fonction d'Archevêque, de Patriarche ou de Primat; qu'un Cardinal de l'Eglise Romaine, même Légat; qu'un Souverain Pontife lui-même, avant sa promotion et élévation au Cardinalat ou au Souverain Pontificat, déviant de la foi Catholique est tombé en quelque hérésie, sa promotion ou élévation, même si elle a eu lieu dans la concorde et avec l'assentiment unanime de tous les Cardinaux, est nulle, sans valeur, non avenue

*
(Cum ex Apostolatus Officio)

Oraison

Un hymne à l'Honneur par le Père Jean Paul Argouarc’h :


"Seigneur vous l’avez endormi
Dans une paix certaine
Entre les bras de l’espérance et de l’amour.
Ce vieux coeur de soldat n’a point connu la haine.
Pour la France et pour vous il a combattu avec beaucoup d’amour.
Que Notre Dame d’Afrique,
Que Notre Dame d’Indochine,
Que Notre Dame de la Mer,
Vous accueille, Commandant, avec Sainte Anne.
Et qu’Elle étende son blanc manteau sur la France.
A genoux les enfants ;
A genoux les hommes ;
Et debout la France ! "

Prières

pri--res.jpg

Saint Michel, priez pour moi.
Saint Ange gardien, assistez-moi.
Mon saint Patron, protègez-moi.
Sainte Marie, Reine des Anges, veillez sur moi.

Saint Michel Archange de ta lumière éclairez-nous,
Saint Michel Archange, de tes ailes protègez-nous,
Saint Michel Archange, de ton épée défendez-nous.

Commentaires Récents

Présentation

Messe de Toujours



Litanies des Saints



Magnificat



Monseigneur

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés