Un petit tour par le Purgatoire durant sept jours en compagnie du Sacré-Coeur de Jésus

Publié le par WalkTsin

Requiem aeternam dona eis Domine

 

Origine de cette pieuse pratique


Notre Seigneur à Sainte Marguerite-Marie: « Vous ferez un petit tour par le Purgatoire en la compagnie du Sacré-Coeur, en lui consacrant tout ce que vous aurez fait, pour le prier d’appliquer ses mérites à ces saintes âmes souffrantes... Et vous Le prierez, en même temps, d’employer leur pouvoir pour vous obtenir la grâce de vivre et de mourir dans l’amour et la fidélité au Sacré-Coeur de Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant à ses désirs sur nous, sans résistance...Et si vous pouviez remettre en liberté quelques-unes de ces pauvres âmes prisonnières, vous serez bien heureux d’avoir dans le Ciel une avocate qui plaiderait votre salut ».

 



 


 

ACTES PREPARATOIRES


http://www.magnificat.ca/cal/gifs/1102.jpg

 

Prière à Sainte Marguerite Marie

 

Sainte Marguerite-Marie, que Notre-Seigneur a choisie pour établir et répandre de toutes parts, comme une source intarissable de grâces, la dévotion à son divin Coeur; vous qui avez entendu les âmes du Purgatoire vous demander ce remède nouveau, si souverain à leurs souffrances, et qui avez délivré, par ce moyen, une multitude de ces pauvres âmes prisonnières, obtenez-nous la grâce d’accomplir saintement cette pieuse pratique d’un « petit tour par le Purgatoire », en compagnie du Sacré-Coeur de Jésus. Amen.


Consécration de la journée


Ô divin Coeur de Jésus, en faisant, en votre compagnie, ce « petit tour par le Purgatoire », nous Vous consacrons tout ce que nous avons fait et ferons encore de bien, avec le secours de votre Grâce, durant cette journée. Nous Vous prions aussi d’appliquer tous vos mérites à ces saintes âmes souffrantes. Et vous, saintes âmes du Purgatoire, employez en même temps tout votre pouvoir, pour nous obtenir la grâce de vivre et de mourir dans l’amour et la fidélité au Sacré-Coeur de Notre- Seigneur Jésus-Christ, en répondant sans résistance à ses désirs sur nous. Amen.


Offrande


Père éternel, nous Vous offrons le Sang, la Passion et la mort de Jésus-Christ, les douleurs de la très Sainte Vierge et celles de Saint Joseph, pour la rémission de nos péchés, la délivrance des âmes du Purgatoire et la conversion des pécheurs.

 

Invocations


Aimé soit partout le Sacré-Coeur de Jésus !

 

Ô Marie, Mère de Dieu et Mère de Miséricorde, priez pour nous et pour les trépassés.

 

Ô Saint Joseph, modèle et patron des amis du Sacré-Coeur de Jésus, priez pour nous.

 

Prélude


Descendons un instant en pensée, avec l’Amour du Coeur de Jésus et l’abondance de ses Grâces,
dans les flammes dévorantes du Purgatoire !


1) Que d’âmes y viennent, en ce moment, commencer leur douloureuse captivité..! Heureuses d’avoir évité l’enfer à tout jamais... Elles sont sauvées... Mais aussi, tristement chargées de mille imperfections... Exilées, pour un temps, de leur céleste Patrie dans un feu expiatoire.

 

2) Quelle sainte légion, presque entièrement purifiée s’apprête aujourd’hui même à s’envoler pour le Ciel..! Donnons à ces âmes le dernier suffrage qui hâtera de quelques instants leur joyeux départ et demandons-leur de se souvenir de nous dans l’éternel Royaume.

 

3) Quelle multitude s’y trouve renfermée depuis longtemps déjà, pour y demeurer longtemps encore..! Il y a là des âmes séculières, religieuses, sacerdotales, des âmes qui nous sont chères. Contemplons-les, écoutons leurs gémissements, adressons-leur une parole d’amitié et de compassion, prêtons-leur assistance.

 


Miserere (Psaume 51)


Pitié pour moi, ô Dieu, en ta bonté, en ta grande tendresse efface mon péché, lave-moi tout entier de mon mal et de ma faute purifie-moi. Car mon péché, moi, je le connais, ma faute est devant moi sans relâche ; contre toi, toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait. Pour que tu montres ta justice quand tu parles et que paraisse ta victoire quand tu juges. Vois : mauvais je suis né, pécheur ma mère m’a conçu. Mais tu aimes la vérité au fond de l’être, dans le secret tu m’enseignes la sagesse. Ôte mes taches avec l’hysope, je serai pur ; lave-moi, je serai blanc plus que neige. Rends-moi le son de la joie et de la fête : qu’ils dansent, les os que tu broyas ! Détourne ta Face de mes fautes, et tout mon mal, efface-le. Dieu, crée pour moi un coeur pur, restaure en ma poitrine un esprit ferme ; ne me repousse pas loin de ta face, ne m’enlève pas ton esprit de  sainteté.

 

Rends-moi la joie de ton salut, assure en moi un esprit magnanime. Aux rebelles j’enseignerai tes voies, vers toi reviendront les pécheurs. Affranchis-moi du sang, Dieu, Dieu de mon salut, et ma langue acclamera ta justice ; Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche publiera ta louange. Car tu ne prends aucun plaisir au sacrifice ; un holocauste, tu n’en veux pas. Le sacrifice à Dieu, c’est un esprit brisé ; d’un coeur brisé, broyé, tu n’as point de mépris. En ton bon vouloir, fais du bien à Sion : rebâtis les remparts de Jérusalem ! Alors, tu te plairas aux sacrifices de justice – holocauste et totale oblation – alors on offrira de jeunes taureaux sur ton autel.

 

 



Dimanche


Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?


« Je regrette le temps perdu... Je ne le croyais ni si précieux, ni si rapide, ni si irréparable... Si j’avais su... Si je pouvais encore..! Temps précieux..! Aujourd’hui, je t’apprécie comme tu le mérites. Tu m’avais été donné pour être employé tout entier à l’amour de Dieu, à ma sanctification, au soulagement et à l’édification du prochain ; je t’ai employé au péché, au plaisir, à des oeuvres qui, maintenant, me causent de si amers regrets ! Ô temps perdu, te voilà passé sans espoir de retour! Ô vous qui vivez encore sur la terre, consacrez pour nous, au Coeur de Jésus, quelques-unes de ces heures où la grâce vous est offerte en si grande abondance et avec tant de facilité ! À l’avance, merci. »

 

Bouquet spirituel


« Les souffrances des âmes du Purgatoire sont si grandes qu’un jour leur semble mille ans. » (Saint Vincent Ferrier)

 

Prière


Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, je Vous supplie, par le Sang très précieux de Jésus, répandu au Jardin des Oliviers, pour l’âme la plus abandonnée du Purgatoire : conduisez-la dans le séjour de la gloire afin qu’elle Vous loue et Vous bénisse pendant toute l’éternité. Amen.

 

Doux Coeur de Jésus, faites que je Vous aime toujours de plus en plus.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Miserere

 


Lundi


Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?

 

« Je regrette les biens dissipés... Ma fortune, ma santé, mes talents, ma position dans le monde : tout cela eût été pour moi un puissant moyen de salut, si j’avais voulu m’en servir à la gloire de Dieu. Tous ces biens se sont évanouis à mes yeux au moment de la mort ! Ah ! si j’étais riche aujourd’hui de ces biens périssables, que ne donnerais-je pas pour faire avancer d’un degré la gloire que Dieu me réserve au Ciel et pour faire connaître, ici-bas, la dévotion à son Sacré-Coeur. Ô vous qui, sur la terre, disposez encore de quelque fortune, il vous en sera demandé compte... Songez-y... Usez-en selon la justice, la piété et la charité. Acquittez-vous de vos dettes envers les vivants et envers les défunts. À l’avance, merci. »

 

Bouquet spirituel


« À l’aumône sont ouvertes toutes grandes les portes du Paradis. » (Saint Jean Chrysostome)

 

Prière

 

Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, je Vous supplie, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa cruelle flagellation, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Coeur de Marie, soyez mon salut.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Miserere

 



Mardi

 

Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?


« Je regrette la grâce méprisée... Elle m’a été offerte en si grande abondance, à chaque instant de ma vie : régénération chrétienne, vocation, sacrements, Parole de Dieu, inspirations saintes, bons exemples, faveurs insignes de pardon après la chute. Que de grâces ! J’ai refusé les unes, accepté froidement les autres, abusé de la plupart d’entre elles. Ah ! si j’avais seulement, durant un seul instant, la liberté d’étancher ma soif à ces sources de la Miséricorde qui jaillissent du Coeur Sacré de Jésus, et que les pécheurs et les indifférents dédaignent ! Ô vous sur la terre ! Écoutez sainte Marguerite-Marie vous dire du haut du Ciel: ‘Il n’est personne au monde qui ne puisse ressentir toutes sortes de secours, s’il avait réellement, pour Jésus-Christ, un amour reconnaissant, tel que celui qu’on Lui témoigne par la dévotion à son Sacré-Coeur.’ »

 

Bouquet spirituel


« Le bien d’une seule grâce est supérieur au bien naturel de l’univers entier. » (Saint Thomas)

 

Prière


Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, je Vous supplie, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant son douloureux couronnement d’épines, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui devraient être les dernières à sortir de ce lieu de tourments, afin qu’elles ne tardent pas à Vous louer dans votre gloire et à Vous bénir éternellement. Amen.

 

Père éternel, je Vous offre le Sang très précieux de Jésus-Christ, en expiation de mes péchés et pour les besoins de la sainte Église.


Notre Père, je Vous salue Marie, Miserere

 


Mercredi


Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?

 

« Je regrette le mal commis. Il me paraissait autrefois si léger et si agréable. J’en étouffais les remords au milieu des plaisirs. Maintenant, son poids m’accable, son amertume fait mon tourment, son souvenir me poursuit et me déchire. Péchés mortels pardonnés, mais non expiés ; fautes vénielles et imperfections légères, il est trop tard pour comprendre toute votre malice ! Ah ! si je pouvais retourner à la vie. Nulle promesse, nul plaisir, nulle richesse, nulle parole séduisante ne serait capable de m’engager à commettre le plus petit péché. Ô vous qui avez encore la liberté de choisir entre Dieu et le monde, regardez les épines, la Croix, les flammes qui ont torturé le Coeur de Jésus ; elles vous diront ce que nos péchés Lui ont coûté de souffrances. Pensez aux regrets tardifs et douloureux que vous aurez de vos fautes au Purgatoire. Rien ne devrait vous coûter maintenant, aujourd’hui, de confesser, dans le sacrement de Pénitence, tous vos péchés passés et les éviter à l’avenir. »


Bouquet spirituel


« Que sert à l’homme de gagner l’univers, s’il vient à perdre son âme ? »

 

Prière


Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, je Vous supplie, par le Sang très précieux de Jésus, répandu sur la Voie douloureuse, en portant une si pesante Croix sur ses épaules sacrées, de délivrer les âmes du Purgatoire, et tout particulièrement celles qui sont les plus riches en mérites devant Vous, afin qu’élevées au rang sublime qu’elles attendent, elles Vous louent hautement et Vous bénissent à jamais. Amen.

 

Jésus, Marie, Joseph, je Vous donne mon coeur, mon esprit et ma vie ; assistez-moi dans ma dernière agonie ; faites que je meure en paix en votre sainte compagnie.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Miserere

 


Jeudi



Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?

 

« Je regrette les scandales donnés. Si, au moins, je n’avais que mes fautes à regretter ! Si, en mourant, j’avais pu arrêter les tristes conséquences de mes scandales! Si je pouvais d’ici, retenir sur la pente de l’abîme, tant de pauvres âmes qui suivent mes tristes exemples et ma perverse doctrine ! Mais non, à cause de moi, il se commettra encore longtemps du mal. Il m’est demandé compte de la part qui me revient de tous ces péchés. Ô vous qui venez me visiter en compagnie du Sacré-Coeur et qui faites briller à mes yeux un rayon de sa Lumière, vous avez en Lui le moyen le plus sûr et le plus facile, en coopérant à sa grâce et vous animant de son zèle, de convertir plus d’âmes que j’en ai scandalisées sur terre. »

 

Bouquet spirituel


« À chacun selon ses oeuvres. »

 

Prière


Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, je Vous supplie, par le Corps adorable et le Sang très précieux de Jésus, qui, la veille de sa Passion, se donna Lui-même en un Sacrifice perpétuel, de délivrer les âmes du Purgatoire, et tout spécialement les plus dévotes à ce mystère d’un Amour infini. Qu’elles Vous louent enfin et à jamais par les mérites de votre divin Fils Jésus-Christ. Amen.

 

Ô mon Jésus, pardon et miséricorde !


Notre Père, je Vous salue Marie, Miserere

 



Vendredi

 

Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?


« Je regrette la pénitence omise. Qu’elle eût été facile, hier dans le monde ! Qu’elle est rude, aujourd’hui, dans le Purgatoire ! Ici, la plus petite de mes souffrances est au-dessus des plus grandes douleurs de la terre. Je pouvais alors accepter avec résignation toutes les contrariétés et souffrances; me priver de quelques biens ou nourriture; accomplir des oeuvres réparatrices. Ô vous qui souffrez dans cette vallée d’exil, réjouissez-vous que les plus légères peines, chrétiennement supportées pour satisfaire à la Justice de Dieu et offertes au Sacré-Coeur en esprit de réparation, peuvent abréger, ou mieux encore, vous épargner un long et pénible Purgatoire. »

 

Bouquet spirituel


« Faites donc de dignes fruits de pénitence. »

 

Prière


Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, je Vous supplie, par le très précieux Sang que Jésus, votre divin Fils, a répandu sur l’Arbre de la Croix, surtout par les Plaies de ses mains et de ses pieds sacrés, de délivrer les âmes du Purgatoire, et en particulier celles pour lesquelles je suis le plus obligé de prier, afin que ce ne soit pas par ma faute que vous ne les introduisiez aussitôt dans le Paradis, pour Vous louer éternellement. Amen.


Jésus, doux et humble de Coeur, rendez mon coeur semblable au vôtre !


Notre Père, je Vous salue Marie, Miserere

 



Samedi


Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ?

« Je regrette le peu de charité que j’ai eu sur la terre pour les âmes du Purgatoire. J’aurais pu leur être si utile durant ma vie ! Prières, pénitences, aumônes, bonnes oeuvres, Communions, saintes Messes, dévotion au Sacré-Coeur; que de moyens n’avais-je pas pour consoler ces pauvres âmes, retenues prisonnières dans ce séjour de feu, de ténèbres et de souffrances. Si j’avais agi de la sorte, je me serais acquis des grâces puissantes pour éviter le péché et ainsi, éviter un long et douloureux séjour de purification. Ah ! si je pouvais retourner sur la terre, que de saintes Messes n’entendrais-je pas ! Combien n’en ferais-je pas célébrer pour toutes ces âmes oubliées ! Quelles prières n’adresserais-je pas au Ciel à leur intention ! Vous, vous le pouvez encore. »

 

Bouquet spirituel


« C’est justement que nous souffrons. »


Prière

 

Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, je Vous supplie, par le très précieux Sang qui jaillit du Coeur de Jésus et par sa Mère, témoin silencieuse de ce drame salvifique, de délivrer les âmes du Purgatoire, et en particulier celles qui ont été les plus grandes dévotes à cette grande Reine, afin qu’elles soient admises au plus tôt dans votre Gloire et puissent Vous louer en Elle pour les siècles des siècles.
Amen.

 

Ô Marie, qui êtes entrée sans tache dans le monde, obtenez-moi de Dieu que je puisse en sortir sans
péché.

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Miserere


 

POUR IMPRIMER EN PDF

Commenter cet article

Organiste39 06/09/2011 12:06


Magnifique; et c'est un fait : on ne prend conscience des biens et des grâces dont Dieu nous comble qu'une fois qu'on les perd...
Alors n'attendons pas pour en faire bon usage, et prions pour ceux qui ne l'ont pas fait...