Reportage de Nouvelles de France pour la dernière messe de l'abbé Michel à Thiberville

Publié le par WalkTsin

vu sur LE SITE DE SOUTIEN DE L ABBE MICHEL DE THIBERVILLE

 

REPORTAGE REALISE NOUVELLES DE FRANCE

 

 

 

Thiberville (Eure), dimanche 20 février, 9h30. La messe a lieu dans une demi-heure mais déjà les cloches de l'église Saint Taurin carillonnent et les fidèles affluent. Le village (1 600 habitants) et les communes alentours (4 000 âmes au total) pleurent la révocation du curé de la paroisse, l'abbé Francis Michel, 24 années d'ancienneté. "C'est injuste" entend-t-on. "Vous voulez signer la pétition pour le maintien de l'abbé Michel à Thiberville" tente une dame, pétition à la main, sans trop y croire. Car ce dimanche, le charismatique curé a dit sa dernière messe en tant que curé. Sa paroisse doit disparaître dans un ensemble plus vaste et le Père Vivien, réputé proche de Mgr Nourrichard, évêque d'Evreux, dira la messe la semaine prochaine. Les Thibervillois seront-ils au rendez-vous ? Rien n'est moins sûr...

 

 


VIDEO disponible à l'adresse suivante: http://www.nouvelles-de-france.fr/article.php?cat=0&i...

 

 

 

"Comme vous allez me manquer", confiera, ému, l'abbé Michel à près de 600 paroissiens - les 500 feuilles de chants ont été épuisées 10 minutes avant le début de l'office, serrés dans la petite église au point qu'une partie d'entre eux devra sortir pour communier. Comme un ultime pied de nez à son évêque, l'abbé Michel restera à Thiberville, dans l'ancien presbytère, propriété de la commune. "Ma porte est ouverte" confie-t-il, souriant à Nouvelles de France, dans un entretien à paraître mardi matin. Un prêtre soutenu par tous les villageois et Monsieur le maire (entretien mardi sur Nouvelles de France). Ce Don Camillo du XXIème, partisan de la messe Saint-Pie V (en latin), baptise 130 jeunes chaque année (dont une adolescente ce dimanche) et sa paroisse est la première contributrice au denier du culte dans un diocèse sinistré. L'abbé Michel a confié à Nouvelles de France qu'il allait dans les prochains jours rencontrer Mgr Gaillot, ancien évêque d'Evreux, aujourd'hui du diocèse de Partenia. Celui-ci avait affiché dans nos colonnes son soutien au curé de campagne.



Reportage réalisé par Eric Martin et Pierre de Bellerive

Publié dans Crise de l'Eglise

Commenter cet article

pèlerine 22/02/2011 06:48


Ce prêtre devrait rejoindre la FSSPX, plutôt que de consulter un évèque Gaillot!


WalkTsin 22/02/2011 10:40



Certes ce serait bien, mais Gaillot, revenant un peu sur ces conneries, pourrait l'incardiner dans son diocèse de Partenia, ainsi l'abbé Michel resterait en situation canonique régulière, et
pourrait s'occuper des âmes qu'il a élevé depuis 25 ans ...



La mouche bleue 21/02/2011 19:01


Païens nous sommes, mais hommes nous aimons.
Pour aider la vérité :
http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=1496


Walktsin 21/02/2011 12:23


C'est fait, puis mis en amis votre site .

Cordialement


Eric Martin 21/02/2011 12:03


Bonjour Monsieur,

je vous remercie d'avoir repris l'information mais vous demande de mettre en lien la source originale : http://www.nouvelles-de-france.fr

Produire du contenu n'est pas gratuit et nous avons besoin d'audience pour survivre et nous développer.

Bien cordialement,

Eric Martin