Reductio ad Hitlerum : Loi de Godwin

Publié le par WalkTsin

Encore un truc de déments, comme quoi "l'inconscient collectif" a été consciemment planifié .

Il suffit de faire le test pour se rendre compte que c'est véridique, c'est l'argument du temps !!!

 

Reproduction article Wikipedia


Loi de Godwin

 

 

La loi de Godwin est un adage, partie du folklore Usenet, énoncé en 1990 par Mike Godwin : « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler.» Dans un débat, atteindre le point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu'il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin.


Concept


Cette « loi » s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion qui dure peut amener à remplacer des arguments par des analogies extrêmes. L'exemple le plus courant consiste à comparer le thème de la discussion avec une opinion nazie ou à traiter son interlocuteur de nazi. En l'absence de précision de Mike Godwin sur les extensions possibles, on hésite à parler de point Godwin pour une comparaison avec tout système dictatorial autre que le nazisme. Si le sujet de la discussion était très éloigné d'un quelconque débat idéologique, une comparaison de ce genre est considérée comme un signe d'échec de la discussion. On estime alors qu'il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent : on dit que l'on a atteint le « point Godwin » de la discussio


Parfois, ce sera le cas suite à l'intervention d'un troll, notamment sous la forme d'un sophisme. Un message de troll, ou une suite de tels messages menant à une vérification de la loi de Godwin sont un exemple de thought-terminating cliché.

Les francophones jouent souvent sur deux sens du mot « point » qui peut désigner :

  • soit le moment de la discussion auquel le dérapage survient ; dans ce sens du terme, on atteint le point Godwin ;
  • soit le point en tant que récompense ou mauvais point attribué au participant qui aura permis de vérifier la loi de Godwin en venant mêler Adolf Hitler, le nazisme etc. à une discussion dont ce n'est pas le sujet ; dans ce sens du terme, on marque ou gagne un point Godwin.


En rhétorique, l'existence de la pseudo-locution latine Reductio ad Hitlerum est attestée depuis les années 1950.

Dans le folklore Usenet, on considère que vérifier la loi de Godwin revient à « perdre » le débat. Cependant, certains considèrent que le fait de clore un débat en invoquant cette loi n'est qu'une façon de fuir la discussion avec ceux qui n'ont pas utilisé ce genre de comparaisons. D'autres remarquent que cette loi peut être difficile à invoquer dans une discussion, car cela reviendrait à tenter de jeter le discrédit sur l'interlocuteur. Quand on attribue le point à un autre intervenant, on peut simplement lui dire « vous avez gagné un point Godwin », ou bien dessiner un point en Art ASCII, comme s'il s'agissait d'un document établi sur papier. Certains contributeurs ajoutent par dérision que ledit point doit être découpé sur l'écran au moyen d'un burin et d'un marteau.


Dans les forums Internet Le point Godwin

 

Le point Godwin, qui a originellement le sens de limite dans l'acception anglaise du terme — point de non-retour — est devenu dans les forums une sorte de mauvaise note, de « mauvais point ». Ainsi, un participant peut donner à un autre un « point » Godwin si celui-ci laisse un message vérifiant la loi de Godwin.

 

Dans les médias

 

La presse emploie également cette expression. La comparaison, par l'homme politique Yves Leterme, de la Radio-Télévision belge de la Communauté française à la Radio Télévision Libre des Mille Collines – cette dernière ayant encouragé le génocide au Rwanda – a été qualifiée par Jean Quatremer de point Godwin.

En Allemagne, l'humoriste Harald Schmidt a présenté le Nazometer comme instrument de mesure ; dire Autobahn, Volkswagen ou gaz dans une émission télévisée donne ainsi des résultats significatifs. Le point Godwin pourrait être utilisé comme unité de mesure pour cet instrument.

 

À l'Assemblée national


 

En France, Christine Albanel, alors ministre de la culture et de la communication, s'est vue décerner un point Godwin par plusieurs journaux en ligne lors de l’examen de la loi Création et Internet à l'Assemblée nationale le 12 mars 2009 quand elle a déclaré : « Je suis accablée par toutes les caricatures sur tous les bancs et par l’obstination qui consiste à présenter l’Hadopi comme une sorte d’antenne de la Gestapo, c’est particulièrement ridicule »

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Walktsin 28/02/2010 12:39


Pour moi le nazisme est un très grand mal, Je suis totalement le point de vue de Pie XI :

« Quiconque prend la race, ou le peuple, ou l'État, ou la forme de l'État, ou les dépositaires du pouvoir, ou toute autre valeur fondamentale de la communauté humaine - toutes choses qui tiennent
dans l'ordre terrestre une place nécessaire et honorable,- quiconque prend ces notions pour les retirer de cette échelle de valeurs, même religieuses, et les divinise par un culte idolâtrique,
celui-là renverse et fausse l'ordre des choses créé et ordonné par Dieu : celui-là est loin de la vraie foi en Dieu et d'une conception de la vie répondant à cette foi. »

— MBS,8

« Seuls des esprits superficiels peuvent tomber dans l'erreur qui consiste à parler d'un Dieu national, d'une religion nationale ; seuls ils peuvent entreprendre la vaine tentative d'emprisonner
Dieu, le Créateur de l'univers, le Roi et le Législateur de tous les peuples, devant la grandeur duquel les Nations sont « comme une goutte d'eau suspendue à un seau » (Is., XL, 15) dans les
frontières d'un seul peuple, dans l'étroitesse de la communauté de sang d'une seule race. »

— MBS,11

« C'est pour quiconque confesse le Christ un devoir de dégager nettement sa responsabilité, de libérer sa conscience de toute coopération à une telle machination et à une telle corruption. »

— MBS,39

Je m'oppose au nazisme, spirituellement car ca va contre la doctrine de l'Eglise et les codes de Dieu ainsi que le bien commun, politiquement car ce n'est pas bon de fanatiser, et patriotiquement
car le nazisme a avili mon pays.

Ce que je dénonce, c'est le fait de tout de suite ramener au nazisme, car c'est l'argument d'autorité suprême, de plus je n'aime pas me faire traiter de nazi, qui sont diaboliques. Je suis anti
judaique, contre le judaisme, pas contre les juifs en tant que personne, qu'on se le dise.


gloub 28/02/2010 11:27


Faut pas abuser : la loi de Godwin s'applique dans des controverses entre gens pour qui le nazisme est le mal absolu.
Pour un site comme le vôtre, où l'antisémitisme et le racisme abondent, la loi de Godwin est inapplicable...


St. Conleth's CHA 02/01/2010 21:43


Nous serions très reconnaissants si vous pouvez informer vos lecteurs de notre journal. Notre Journal est publiée sous le titre de CHRISTVS REGNAT. C'est un journal de la tradition et l'héritage
catholique especialement de l'Irlande et particulièrement après la lettre «Summorum Pontificum» de Benoît XVI. Nous invitons toutes les personnes de s'abonner à notre journal.

www.catholicheritage.blogspot.com/2009/12/christvs-regnat-december-2009.html

Nous espérons que vous accepterez notre demande de mettre un lien vers notre blog:

www.catholicheritage.blogspot.com

Je vous supplie de prier pour moi.

Je prie pour que le bon Dieu et son Mère Immaculée vous bénisse.

l'Association du Patrimoine Catholic du Saint-Conleth (Irlande)