Marcher vers le Roi guidés par la main de la Reine

Publié le par WalkTsin

 

 

 

Marcher dans la “voie mariale”, c’est-à-dire la voie de la foi et de l’humilité de Marie, nous amène à découvrir toujours plus, la présence merveilleuse du Seigneur Jésus qui a voulu vivre en tout, à l’exception du péché, notre condition humaine. Son existence a commencé dans le sein d’une Maman, la plus sainte de toutes les Mamans, la Vierge Marie qui L’a engendré et qui L’a suivi comme disciple, forte d’une foi robuste et authentique. Au cours des siècles, l’Eglise s’est unie à la louange qu’Elizabeth fit à Marie lors de la Visitation, et l’a répétée continuellement : « Vous êtes bénie entre les femmes et béni est le fruit de votre sein ! Et comment m’est-il donné que la Mère de mon Seigneur vienne à moi ?... Oui, bienheureuse celle qui a cru celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur »

 

Aller à Jésus, guidés par Marie, est la synthèse de tout le christianisme. Il n’est pas possible en effet de séparer le Fils de sa Mère : celui qui trouve l’Enfant trouve la Mère, et qui trouve la Mère trouve le Fils de Dieu. Comme l’Eglise nous l’enseigne, « le culte envers Marie est liée de manière indissoluble à la foi au Christ », en sorte que notre dévotion envers la Sante Vierge nous renforce dans notre foi en Jésus.

 

Rester en prière devant la Très Sainte Eucharistie, avec le chapelet en mains, alors que l’on fait défiler les perles du chapelet avec la récitation de l’Ave Maria, est une des plus belles expressions de cette marche vers le Roi guidés par la main de la Reine, de cette adoration de Lui avec la foi de Marie.

 

C’est le chemin marial qui nous fait découvrir toute la beauté d’appartenir à Jésus ! Parcourons ce chemin avec le chapelet dans les mains, tous les jours de cette année nouvelle.

 

Vu sur ND des Neiges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article