LES SEPT OFFRANDES DU PRÉCIEUX SANG

Publié le par WalkTsin

 

 

1. — Père Éternel, je vous offre les mérites du très Précieux Sang de Jésus, votre Fils bien-aimé et mon divin Rédempteur, pour la propagation et l’exaltation de la sainte Église, ma tendre Mère; pour la conservation et la prospérité de son chef visible, le Souverain Pontife; pour les Cardinaux, les Évêques, les Pasteurs des âmes, et pour tous les ministres du sanctuaire.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir sauvés au prix de tout son Sang !

 

 

2. — Père Éternel, je vous offre les mérites du très Précieux Sang de Jésus, votre Fils bien-aimé et mon divin Rédempteur, pour obtenir la paix et la concorde entre les peuples, pour l’abaissement des ennemis de la sainte foi et la félicité du peuple chrétien.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir sauvés au prix de tout son Sang !

 

 

3. — Père Éternel, je vous offre les mérites du très Précieux Sang de Jésus, votre Fils bien-aimé et mon divin Rédempteur, pour que vous daigniez éclairer les incrédules, extirper toutes les hérésies et convertir les pécheurs.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir sauvés au prix de tout son Sang !

 

 

4. — Père Éternel, je vous offre les mérites du très Précieux Sang de Jésus, votre Fils bien-aimé et mon divin Rédempteur, pour tous mes parents, mes amis et mes ennemis; pour les indigents, les malades, les affligés, et pour tous ceux pour lesquels vous voulez que je prie et pour qui je suis obligé de prier.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir sauvés au prix de tout son Sang !

 

 

5. — Père Éternel, je vous offre les mérites du très Précieux Sang de Jésus, votre Fils bien-aimé et mon divin Rédempteur, pour tous ceux qui, dans ce jour, passeront à l’autre vie, afin que vous les préserviez des peines de l’enfer, et que vous les mettiez le plus tôt possible en possession de votre gloire.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir sauvés au prix de tout son Sang !

 

 

6. — Père Éternel, je vous offre les mérites du très Précieux Sang de Jésus, votre Fils bien-aimé et mon divin Rédempteur, pour tous ceux qui sont affectionnés à un si grand trésor; pour tous ceux qui sont unis avec moi pour l’adorer et l’honorer, et pour tous ceux enfin qui travaillent à propager cette dévotion.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir sauvés au prix de tout son Sang !

 

 

7. — Père Éternel, je vous offre les mérites du très Précieux Sang de Jésus, votre Fils bien-aimé et mon divin Rédempteur, pour tous mes besoins spirituels et temporels; pour le soulagement des saintes âmes du Purgatoire, et particulièrement de celles qui ont eu le plus de dévotion à ce Sang adorable, prix de notre Rédemption, ainsi qu’aux douleurs et aux peines de la Très Sainte Vierge Marie, notre tendre Mère.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir sauvés au prix de tout son Sang !

 

Vive le Sang de Jésus, maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Commenter cet article