Les « Infiltrés » de France 2 : Une provocation en service commandé !

Publié le par WalkTsin

 

COMMUNIQUE DU BUREAU DE DIES IRAE A PROPOS DU " REPORTAGE " IGNOMINIEUX DE FRANCE 2 !

 

 

Les « Infiltrés » de France 2 : Une provocation en service commandé !

28c11_pujadas.jpeg
Suite à l’enregistrement de l’émission « Les Infiltrés » le samedi 10 avril dernier sur les plateaux de France 2, Daniel Hamiche a livré ses premières impressions sur le piège bien tendu par David Pujadas (« nominé » pour les bobards d’or) et son équipe aux catholiques traditionalistes.

Rappelons dans un premier temps, que cette charge virulente, outrancière, et caricaturale à l’excès sur les catholiques traditionalistes de Bordeaux, prend place dans un contexte beaucoup plus large de haine et de christianophobie généralisée.

Dans ce contexte déjà très mouvementé et entièrement subjectif, notre mouvement a été pris pour cible.

Étant au cœur d’une polémique grave, nous tenons à profiter de cette occasion pour rappeler quelques vérités importantes, à tous ceux que la chaîne de télévision Fange 2 amènera sur notre site.

Qui sommes-nous ?

Les centaines de personnes qui nous côtoient de près, de loin, ou qui n’ont fait qu’un passage chez nous, connaissent notre mouvement et n’auront probablement pas besoin de cette explication pour comprendre que nous avons été victimes d’une véritable manipulation destinée à ralentir notre développement, et dans le but d’attaquer la Tradition et l’Eglise dans son ensemble. 

Pour ceux qui ne nous connaissent pas encore nous vous demandons de lire ces quelques lignes avant de nous juger afin de considérer objectivement ce que nous sommes et ce que nous faisons.

Dies Irae est un mouvement politique et social d’implantation locale. N’en déplaise aux « journalistes » de France 2, nous n’appartenons ni ne dépendons d’aucune communauté religieuse ni d’aucun parti politique.

Nous mettons en avant la nécessité du Politique dans la Cité, celle qui vise à la poursuite du Bien Commun (pas celle de la politique électoraliste et des partis). Pour cela, nous avons mis en place un certain nombre d’ateliers de formations, de tissus associatifs (famille, environnement, sportif…), ou d’activités de terrain que nous avons toujours reportés sur notre site et que vous pourrez consulter sans peine. 

Si presque tous les cadres de notre mouvement sont en effet catholiques, les membres qui la composent viennent en revanche d’horizons très différents, tant sur le plan politique que religieux, puisque nous comptons aussi en notre sein, des Protestants, des Athées… ce que savait d’ailleurs parfaitement l’infiltré de journaliste Matthieu M. qui les a lui même connus. Notre doctrine et nos ateliers de formation (ouverts à tous et consultables aussi sur notre site Internet) s’inspirent de la philosophie classique (aristotélicienne et thomiste), et nous avons toujours ouvert nos portes à tous ceux qui le demandaient, car le Bien Commun de notre Cité, que nous aimons et que nous défendons, n'est la propriété d’aucun parti politique ni d’aucun courant religieux.

Malgré cela, ou plutôt à cause de ce travail de fond, peut-être trop efficace et dérangeant, nous avons été victimes d’un falsificateur-manipulateur, probablement rémunéré.

Chronologie d’une mission commandée

Matthieu M., timide, assez introverti et mal dans sa peau, n’a pas débarqué de nulle part en arrivant à D.I : sur Bordeaux depuis 2004, il s’est fait connaître et accueillir chaleureusement par nombre de personnes. 

A cette époque ni Dies Irae, ni aucune autre structure citée dans le film n’existaient. Toujours est-il que Matthieu M. décide un jour de se renier et de préparer ce montage  en liaison avec David Pujadas. Il entre alors à D.I en novembre 2008 pour en partir un an plus tard. Durant cette période, il a filmé et enregistré de façon incognito, auprès de certaines personnes de passage dans notre mouvement (il y en a beaucoup, c’est le principe même de notre organisation), et grâce à des procédés de langage et de manipulation bien connus des professionnels, tout ce qu’il voulait voir et entendre. 

En mission commandée pour Fange 2, il lui aura donc fallu près d’une année pour rassembler assez de matière afin que des professionnels puissent ensuite extraire des phrases de  leur contexte et former des amalgames caricaturaux, afin d’obtenir de Dies Irae, l’image d’un violent parti néo-nazi.

On y voit des armes, on y entend des propos outranciers et haineux : images d’archives, coupure des négations pour obtenir une affirmation, juxtapositions insidieuses, n’importe lequel d’entre nous peut obtenir demain la même chose de n’importe qui, de Matthieu M. lui-même s’il le fallait.

Pourquoi Matthieu M. a dû se donner tant de mal pour arriver à un tel résultat ? Pourquoi n’y a-t-il aucune scène de propagande où le président ou l’un des responsables incite à la haine raciale les membres  de son mouvement ? pourquoi n’y a-t-il pas non plus de séquences où l’on entend l’endoctrinement racialiste des troupes par les chefs « néo-nazis » ? ou mieux encore le prêche pour une croisade nouvelle ? 

La réponse est claire : parce qu’il n’y a jamais eu de telles scènes à filmer !

Quand on n’a pas le décor requis pour tourner une scène, on le fabrique : certains décors semblent si vrais, et pourtant ce ne sont que des images de synthèse montées en studio. 

Le film que vous verrez le 27 avril semblera si réel…

 

 

La chaîne lui avait posé des objectifs précis et un temps pour les atteindre : à force de manipulation et de provocation il a pu mener à bien sa si belle mission.

Quant à nous, conscients d’avoir été choisis pour cible parce que notre travail porte ses fruits et dérange, nous continuerons sereinement notre tâche, plus noble et digne d’honneur.

 

 

N’en déplaisent aux journaleux et autres merdias du PAF, nous ne courberons jamais l’échine devant eux, et invitons ceux qui le veulent à nous rejoindre sans tarder, afin de continuer sur Bordeaux comme ailleurs, à travailler au Bien Commun de nos petites Patries, de notre grande Nation et de l’Europe que nous voulons.

Déjà nous entendons le bêlement scandalisé des moutons indignés qui se mêleront une fois de plus au Troupeau : de chez nous comme d’ailleurs, ils penseront une nouvelle fois exprimer ainsi courageusement leur opinion qui n’est autre que l’opinion générale, sans même s’apercevoir qu’ils sont eux-mêmes manipulés…

Bêlent les moutons et hurlent les loups, nous poursuivrons notre travail avec plus de motivation encore, et faisons nôtre cette assertion si juste de Jean Clarétie :

 

« Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens beaucoup plus sévères qui ne font rien. »


 

 

Le bureau Directeur de Dies Irae

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Benoit XVI 28/04/2010 23:34


Ce n'est pas ce que j'escomptait en réhabilitant les Lefebvristes !! En regardant les infiltrés hier soir je me suis rendu compte de mon erreur ! Je vais donc essayer de la réparer au plus vite
afin que ces racistes, négationnistes, antisémites disparaissent de la surface de la terre !!


minority_report 28/04/2010 10:53


Sauf que vous vous êtes faits grillés et cela vous apprendra. Avec un double discours pareil,les propos en off aussi crus, beaucoup vont vous voir d'un autre oeil et moi le premier. Les faits sont
là. Vous voulez jouer l'hypocrisie de la com médiatique à la 2010, c'est votre problème mais votre sincérité vient d'en prendre un coup. Suite à ce reportage, je compte arrêter toute activités avec
les traditionnalistes nationalistes qui ne sont que des pourritures de menteurs hypocrites.


minority_report 28/04/2010 10:46


Sauf que vous vous êtes faits grillés et cela vous apprendra. Avec un double discours pareil,les propos en off aussi crus, beaucoup vont vous voir d'un autre oeil et moi le premier. Les faits sont
là. Vous voulez jouer l'hypocrisie de la com médiatique à la 2010, c'est votre problème mais votre sincérité vient d'en prendre un coup. Suite à ce reportage, je compte arrêter toute activités avec
les traditionnalistes nationalistes qui ne sont que des pourritures de menteurs hypocrites.