Le Noël du père Martin

Publié le par WalkTsin

 

 

 

 

Le père Martin était cordonnier. Il vivait seul depuis de longues années dans une petite échoppe qui lui tenait lieu de chambre, de cuisine et d’atelier de travail.

 

Un soir d'hiver, le 24 décembre exactement, alors que la nuit descendait sur la ville illuminée, le père Martin se dit : « Si c'était demain que Jésus naissait, je saurais quoi lui offrir! » Il se leva et prit sur son étagère deux petites chaussures de bébé en cuir blanc bien mou, fermées de boucles argentées. « C'est mon travail le plus fin ! Comme Marie serait heureuse de les mettre à son fils ! » Le père Martin, ému, remit les chaussures à leur place, souffla sa bougie, ferma son atelier et alla se coucher.

 

Cette nuit-là, le père Martin entendit en rêve une voix lui parler : « Martin! Tu as envie de me voir ? Demain, je passerai devant ta fenêtre. Ouvre-moi. J'entrerai et viendrai m'asseoir avec toi. Le père Martin n'eut aucun doute : c'était Jésus qui lui parlait!

Il ne dormit pas bien, tout à la joie de recevoir Jésus chez lui le lendemain. Il se leva tôt, activa le feu, balaya son atelier, rangea toutes ses affaires. Il prépara du café, du lait, du pain et du miel pour son invité. Et il courut se mettre à la fenêtre pour le guetter.

 

C'est alors qu'un balayeur passa devant chez lui, soufflant dans ses deux mains pour les réchauffer. « Pauvre homme, se dit le père Martin, il doit être gelé! » Et, ouvrant sa porte, il le héla : « Entre, mon ami, viens te réchauffer! J'ai là un bon feu et du café chaud! » L'homme ne se fit pas prier. Il entra et passa un moment en compagnie de Martin.

 

Une heure plus tard, le père Martin aperçut dans la rue une femme pauvrement vêtue qui portait un bébé dans les bras. Elle semblait si fatiguée qu'il ouvrit sa porte et lui demanda « As-tu besoin d'aide ? La femme répondit: « Je vais à l'hôpital avec mon enfant. Je suis malade et je suis seule chez moi, sans personne vers qui me tourner... » Le père Martin répondit : « Entre un moment ! Assieds-toi. Prends cette tasse de café chaud. Et voici une tasse de lait au miel pour ton enfant... » Le père Martin remarqua alors que l'enfant avait les pieds nus. Il se leva et prit sur son étagère les petites chaussures blanches en cuir mou qu'il aimait tant. Il les chaussa aux pieds du petit. Elles lui allaient à merveille. La mère le remercia avec gratitude et repartit.

 

Le père Martin se remit à guetter par la fenêtre son invité... Il ouvrit sa porte à d'autres personnes dans le besoin. Mais Jésus, il ne le vit point.

 

À la nuit tombée, il alla se coucher le cœur lourd. « Bien sûr, ce n'était qu'un rêve! Comment le Seigneur aurait-il pu venir jusqu'à moi? »Mais soudain la pièce fut inondée de lumière. Et le père Martin vit le balayeur, la mère et son enfant et toutes les autres personnes qu'il avait secourues dans la journée. Chacun lui souriait en disant : « Ne suis-je pas passé devant chez toi aujourd'hui, Martin ?

Ne m'as-tu pas ouvert ? Ne m'as-tu pas offert à boire et à manger devant la chaleur de ton feu ? »

Martin tout ému se reveilla et ne trouvant pas le sommeil il se mit à lire, à la page où l’Evangile était ouvert : 

 

« J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger. J’ai  eu soif et vous  m’avez donné à boire. J’étais étranger et vous m’avez accueilli.  Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces petits,  c’est à moi, Jésus, que vous les avez faites. » 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines suivants Retour de l'être aimé Retour d'affection en 7jours réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires Devenir star Gagner aux jeux de hasard Avoir la promotion au travail Envoûtements Affaire, crise conjugale Dés-envoûtement Protection contre les esprits maléfices Protection contre les mauvais sorts Chance au boulot évolution de poste au boulot Chance en amour La puissance sexuelle. agrandir son pénis Abandon de la cigarette et de l'alcool voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97
Répondre