Le grand blessé

Publié le par WalkTsin

Attende domine et miserere, quia peccavimus tibi...

 

 


 

17-FETTI-THE-GOOD-SAMARITAN-BOSTON-M-A.jpg

 

Je descendais de Jérusalem à Jéricho: je m'écroulai des hauteurs dans les bas-fonds; homme plein de vie, je devins un malade.

 

Je suis tombé aux mains des anges de ténèbres; ils m'ont arraché mon vêtement de grâce spirituelle et m'ont laissé à demi-mort, couvert de plaies.

 

S'il te plait, bande les plaies de mes péchés,, rends-moi la confiance de recouvrer la santé, car le mal s'aggrave quand on désespère de la guérison.

S'il te plait, applique-moi l'huile du pardon et verse-moi le vin de la componction. Et si tu me places sur ta monture, c'est un misérable que tu as relevé de la poussière, un pauvre que tu as fait remonter du fumier. 'ps. 112,7'

 

C'est toi qui as porté nos péchés,, toi qui as pour nous payé une dette que tu n'avais pas contractée. Si tu me conduis dans l'hôtellerie de ton Eglise, tu me réconforteras par la nourriture de ton corps et de ton sang.

Si tu prends soin de moi, je ne laisserai pas tes préceptes de côté, je ne courrai pas à la rencontre des bêtes enragées et frémissantes. J'ai besoin que tu me gardes aussi longtemps que je porte cette chair corruptible. Ecoute-moi donc, bon Samaritain, moi qui suis blessé, moi qui pleure et gémis, moi qui t'appelle en criant avec David:"Aie pitié de moi, ô mon Dieu, selon ta miséricorde."

 

st Grégoire le Grand.

 


 

Commenter cet article