Le Chapelet de Saint Michel

Publié le par WalkTsin

Une des pratiques de dévotion les plus recommandables en l'honneur du glorieux archange, c'est la récitation de la couronne Angélique, dite le Chapelet de saint Michel.

 
Cette dévotion, approuvée par l'Eglise depuis 1851, est enrichie de nombreuses indulgences. Outre les indulgences plénières à gagner aux conditions ordinaires, il y a cent jours d'indulgence pour chaque jour qu'on porte sur soi ce chapelet, ou seulement que l'on baise la médaille des saints Anges qui y est fixée.
Cette pratique de dévotion est très ancienne, car voilà bientôt un siècle et demi que saint Michel l'a apportée lui-même du ciel à la terre. Elle est cependant peu connue et surtout peu mise en usage. Seuls quelques dévots à saint Michel, même parmi les fervents, sont fidèles à la récitation du chapelet angélique.

 
C'était en 1751, époque néfaste où, dans toute l'Europe, des philosophes impies travaillaient ouvertement, avec l'appui des puissances, à s'emparer de la direction des esprits pour y ruiner la foi ; où la franc-maçonnerie exerçait son action souterraine, pour jeter la société dans l'anarchie, dont nous sommes encore aujourd'hui les témoins attristés. Jamais la Cité de Dieu n'avait vu tant de puissances liguées contre elle ; jamais l'enfer n'avait eu à son service des troupes si nombreuses et si bien exercées.


C'est alors que l'Archange protecteur de l'Eglise apparaît, en Portugal, à une illustre servante de Dieu toute dévouée à son culte, à la bienheureuse Antonia d'Astonac, religieuse carmélite. "Je veux, lui dit saint Michel, que tu répètes neuf fois en mon honneur un Pater et trois Ave, en union avec chacun des neuf chœurs des Anges. Tu termineras ces neuf salutations par quatre pater, dont le premier en mon honneur, le deuxième en l'honneur de saint Gabriel ; le troisième, de saint Raphaël ; et le dernier, de l'Ange gardien."



Telle est la pratique de dévotion que suggéra le glorieux prince de la cour céleste. Il promit, en compensation, que quiconque lui rendrait ce culte aurait, en se rendant à la sainte Table, un cortège de neuf Anges choisis dans les neuf chœurs. De plus, pour la récitation quotidienne de ce chapelet, il promit son assistance et celle des saints Anges durant tout le cours de la vie, et, après la mort, la délivrance du purgatoire pour soi et pour ses parents. Voilà ce qu'on trouve relaté dans la vie de la sainte, livre II°, chapitre 74.


Il n'y a, dans ces magnifiques promesses, rien que de conforme au caractère de saint Michel et aux différents ministères que la tradition lui attribue. C'est donc une prière digne de notre confiance et de notre respect. Propageons-la autour de nous de tout notre pouvoir ; récitons-la nous-mêmes avec ferveur, afin de mériter du glorieux archange saint Michel une protection spéciale pour l'Eglise, notre patrie, nous-mêmes et nos familles.

Extrait de "L'Ange Gardien", Juin 1895, pp.39-40

 

METHODE (mise à jour : Avril 2007)

On baise la médaille et on fait le signe de la Croix en disant :

Deus in adjutorium meum intende.
Deus, ad adjuvandum me festina.

Dieu, viens à mon aide.
Seigneur, à notre secours.

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto,
sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum. Amen.

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.

Sur les grains près de la médaille :
Réciter quatre "Notre Père" : le premier en l’honneur de Saint Michel, le second en l’honneur de Saint Gabriel, le troisième en l’honneur de Saint Raphaël et le quatrième en l’honneur de notre Ange Gardien.

Puis, la salutation au premier Chœur des Anges, suivie d'un "Notre Père" sur le gros grain et trois "Je vous salue Marie" sur les trois petits grains rapprochés, … et ainsi de suite avec les choeurs suivants.

Salutations aux choeurs des Anges :
Au premier Chœur des Anges. – Par l'intermédiaire de saint Michel et du Chœur céleste des Séraphins, que le Seigneur nous rende dignes d'être enflammés d'une parfaite charité. Ainsi soit-il.
Au deuxième Chœur des Anges. – Par l'intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Chérubins, que le Seigneur nous fasse la grâce d'abandonner la voie du péché et de courir dans celle de la perfection chrétienne. Ainsi soit-il.
Au troisième Chœur des Anges. – Par l'intermédiaire de saint Michel et du Chœur céleste des Trônes, que le Seigneur répande dans nos cœurs l'esprit d'une véritable et sincère humilité. Ainsi soit-il.
Au quatrième Chœur des Anges. - Par l'intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Dominations, que le Seigneur nous fasse la grâce de dominer nos sens et de nous corriger de nos mauvaises passions. Ainsi soit-il.
Au cinquième Chœur des Anges. – Par l'intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Puissances, que le Seigneur daigne protéger nos âmes contre les embûches et les tentations du démon. Ainsi soit-il.
Au sixième Chœur des Anges. – Par l'intercession de saint Michel et du Chœur admirable des Vertus célestes, que le Seigneur ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais qu'il nous délivre du mal. Ainsi soit-il.
Au septième Chœur des Anges. – par l'intermédiaire de saint Michel et du Chœur céleste des Principautés, que le Seigneur remplisse nos âmes de l'esprit d'une véritable et sincère obéissance. Ainsi soit-il.
Au huitième Chœur des Anges. - Par l'intercession de saint Michel et du Chœur céleste des Archanges, que le Seigneur nous accorde le don de la Persévérance dans la foi et dans les bonnes œuvres, pour pouvoir arriver à la possession de la gloire du Paradis. Ainsi soit-il.
Au neuvième Chœur des Anges. – par l'intercession de saint Michel et du Chœur céleste de tous les Anges, que le Seigneur daigne nous accorder d'être gardés par eux pendant cette vie mortelle, pour être conduits ensuite à la gloire éternelle du ciel. Ainsi soit-il.

Antienne :
Très glorieux saint Michel, chef et prince des armées célestes, gardien fidèle des âmes, vainqueur des esprits rebelles, favori de la maison de Dieu, notre admirable guide après Jésus-Christ, vous dont l'excellence et la vertu sont suréminentes : daignez nous délivrer de tous les maux, nous tous qui recourons à vous avec confiance, et faites par votre incomparable protection, que nous avancions chaque jour dans la fidélité à servir Dieu.
V.: Priez pour nous, ô bienheureux saint Michel, Prince de l'Eglise de Jésus-Christ.
R.: Afin que nous puissions être dignes de ses promesses.

Oraison :
Dieu tout puissant et éternel, qui par un prodige de bonté et de miséricorde pour le salut commun des hommes, avez choisi pour prince de votre Eglise le très glorieux Archange saint Michel ; rendez-nous dignes, nous vous en prions, d'être délivrés, par sa bienveillante protection, de tous nos ennemis, afin qu'à notre mort aucun d'eux ne puisse nous inquiéter, mais qu'il nous soit donné d'être introduits par lui en présence de votre puissante et auguste majesté. Par les mérites de Jésus-Christ N.-S.. Ainsi soit-il.

Prières extraites du Mémoire pour obtenir le renouvellement de la Consécration de la France à Saint Michel, par le Marquis de la Franquerie – Camérier secret de sa Sainteté Pie XII, chez l'auteur, 1947 (3° éd.).

Indulgences accordées par S.S. Pie IX :


7 ans et 7 quarantaines plus une indulgence plénière une fois par mois pour la récitation quotidienne de ce chapelet,
100 jours chaque jour, quand on le porte sur soi ou que l’on baise la médaille qui y est fixée,
Indulgence plénière aux fêtes de la Dédicace de Saint Michel, le 8 mai et le 29 septembre, et les 2 et 20 octobre, aux conditions ordinaires.
Mêmes Promesses pour le port du scapulaire de Saint Michel.

Pour obtenir des images, chapelets de Saint Michel, statuettes, offrande de messes, s'adresser à :
Maison du Pèlerin, B.P. 1
50170 Le Mont Saint Michel (France)
Tél. : 02 33 60 14 05

Extrait de la prière d’exorcisme du Pape Léon XIII, et recommandée par l’Abbaye du Mont Saint Michel :
« Prince très glorieux de la milice céleste, saint Michel Archange, défends-nous dans le combat contre les esprits méchants répandus dans le monde pour perdre les âmes. Viens au secours des hommes que Dieu a créés à son image et à sa ressemblance, et qu’il a rachetés à grand prix de la tyrannie du démon. »
« La sainte Église te vénère comme son gardien et son protecteur. C’est à toi que le Seigneur a confié la mission d’introduire dans le bonheur du ciel les âmes rachetées. Prie donc le Dieu de paix de vaincre Satan, afin qu’il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes et nuire à l’Église. »
« Présente au Très-Haut nos prières, afin que sans tarder le Seigneur nous fasse miséricorde. Amen »

Commenter cet article