La Sapinière

Publié le par WalkTsin

 

Via wikipedia

 

La « Sapinière » (Sodalitium Pianum en latin) est un réseau de renseignement du Vatican, mis en place par Mgr Umberto Benigni en 1909, pendant le pontificat de Pie X (1903-1914). Le nom latin, Sodalitium Pianum (c'est-à-dire la « Compagnie de Pie »), se référait à saint Pie V. Ce réseau secret, étudié par l'historien Émile Poulat1, avait pour but principalement l'expression d'un courant « intégriste » au sein de l’Église catholique, expressément opposé au « modernisme ». Il fut officiellement dissous en 1921.


 

Origine 

En réaction à la crise moderniste que traversait l'Église catholique romaine, le pape Pie X publia en 1907 l'encyclique Pascendi Dominici Gregis et la constitution apostolique Lamentabili Sane Exitu, qui condamnaient ce mouvement en tant qu'hérésie. Afin de vérifier l'adhésion à ces décisions, Mgr Umberto Benigni, prêtre et professeur d'histoire religieuse, collaborateur du cardinal Merry del Val à la secrétairie d’État, prit l'initiative de publier un bulletin d'information, La Correspondance de Rome, autour duquel il organisa, grâce à ses relations personnelles, un réseau officieux de correspondants qui furent associés dans le Sodalitium pianum (S.P). Le cardinal Rafael Merry del Val prit ses distances avec ses activités et l'empêcha d'obtenir une reconnaissance canonique2. En 1911, Mgr Benigni est remplacé par Monseigneur Eugenio Pacelli dont il reste proche avant de prendre quelques distances à partir de 19123.


 

Influence

La Sapinière a-t-elle été chargée de surveiller les catholiques, laïcs ou religieux (y compris cardinaux), suspectés de sympathie pour les idées modernistes ou de se montrer favorable à la séparation de l’Église et de l’État (laïcisme); Mgr Benigni se donnant pour mission de les dénoncer au Saint-Office ?

D'après le témoignage du cardinal Pietro Gasparri, le pape Pie X approuvait ce réseau et le soutenait financièrement, encourageant personnellement ce que l'historien Yves-Marie Hilaire décrit comme une système de « combisme ecclésiastique9 ». 

 

Membres du Sodalitium 

Publié dans Histoire de l'Eglise

Commenter cet article