La police arrête 100 Cristeros parisiens dont 4 prêtres

Publié le par WalkTsin

 


 

vu sur KONIGSBERG

 

Grâce à l'action héroïque de l'avant garde d'une Jeunesse nationaliste et catholique, le Renouveau Français, qui se réveille et résiste à la pourriture ambiante et généralisée, à la décadence prescrite et voulue par le système corrompu pour en assurer sa survie et au blasphème étatique institutionalisé par les cosmopolites athées qui nous dirigent, la bataille continue contre l'abomination scatologique et blasphématoire perpétré au Théatre de la vile Place du Châtelet à Paris.

 

 

 

 

Le temps des bobos et des salauds va finir,  tous ces cancrelats n'auront pas voulu entendre sonner le glas d'une reconquête à venir.

 

http://1.bp.blogspot.com/-9YPpUrW--c4/TqdMSTH2DJI/AAAAAAAABs0/pvsdni85eyU/s1600/Image+51.png

 

Ce mardi 25, sur environ 150 personnes venues protester aux abords du théâtre de la Ville contre l’ignoble spectacle blasphématoire, pas moins d’une centaine ont été raflées par la police !

 
Quelques photos ici.

 
Parmi elles, on trouvait quatre prêtres (traditionalistes, de la Fraternité Saint Pie X)


Les forces de l’ordre sont aux aguets…


http://1.bp.blogspot.com/-SoSVDpqBBis/TqO3Ze2RKRI/AAAAAAAABrE/bm_HyVUnPRE/s1600/Image+36.png


Au scandale de la pièce scatologique antichrétienne s’ajoute celui de la répression républicaine, exigée par le militant de la décadence Bertrand Delanoë et le préfet de police sarközyste.


http://www.contre-info.com/

 

 

http://www.leparisien.fr/images/2011/10/25/1685579_978225.jpg

 

 


 


 

http://3.bp.blogspot.com/_Y4ckTOUw-kA/S7CZZQnHzbI/AAAAAAAAAeY/FHwnVkIiz6s/s1600/11657-christ-carrying-the-cross-el-greco.jpg

 

Continuons à combattre comme le firent nos ancêtres en 1914-1918 sous l'égide de Dieu et sous la protection de la Sainte Vierge.


File:AlloaWarMemorial.JPG

 

Dans la série "Lopettes Story" voici la réaction des fiottes de l'église moderniste de France mise en place par Vatican II :


L'Eglise catholique a condamné mardi soir les "violences perpétrées" en marge d'une pièce de théâtre jouée à Paris, mais demande "une liberté d'expression respectueuse du sacré", a indiqué mardi soir le porte-parole de la Conférence des Evêques de France, Mgr Bernard Potdevin. (les violences selon le monsignore Potdvin ce sont les zintégristes catholiques qui les commettent bien sûr et non le saligot qui lance de la merde sur le Christ)


L'Eglise dite catholique en France condamne les violences perpétrées lors de récents spectacles" et "promeut le dialogue entre la culture et la foi", selon un communiqué de Mgr Podvin. (bouh la la grande folle qui veut dialoguer avec les blasphémateurs quel courage !!!)


Elle réagit quand c?est nécessaire, avec détermination, et toujours par moyens pacifiques", poursuit le prélat. (bouh la la qu'est-ce qu'on a peur nous alors)


La Conférence des Evêques "appelle à une liberté d expression respectueuse du sacré. Elle appelle à un échange avec les élus, concernant cet enjeu". (voyage en tarlouzie)


L'Eglise catholique en France n'est, ni intégriste, ni obscurantiste. Les catholiques aspirent, comme citoyens, à être respectés dans ce qui est le coeur de leur foi", conclut Mgr Potdvin.



 

 

Commenter cet article