LA MISSION POSTHUME DE SAINTE JEANNE D'ARC (600 ans)

Publié le par WalkTsin

   

http://0.tqn.com/d/womenshistory/1/0/y/l/2/Joan-of-Arc-19th-century.jpg


 

 

Joannem exora ut Christi vexillum ostendat ab alto... Fortiter exclamamus : VIVAT REX CHRISTUS IN AETERNUM.

 

Lorsque la France aura rendu dans le monde le rang qu'Il lui avait d'abord donné, l'Eglise adressera à toutes les nations l'invitation que David faisait à son peuple, celle d'offrir au Seigneur un immense concert d'actions de grâces (Ps. XCVII) pour le salut enfin accordé.


I. Chantez au Seigneur un cantique nouveau, car Il a opéré des merveilles :
Sa droite lui a donné la victoire ainsi que Son bras infiniment saint.
Le Seigneur a fait briller Son salut, Il a révélé Sa justice au regard des nations ;

Il s'est souvenu de Sa miséricorde et de Sa fidélité pour la maison d'Israël :
Et toutes les extrémités de la terre ont contemplé le salut de notre Dieu !

 

II. Acclamez donc le Seigneur par toute la terre, éclatez en jubilation et chantez,
Chantez le Seigneur sur la harpe, mêlez la harpe à la voix des cantiques,

Au son des trompettes et du sophar, poussez des acclamations en présence du ROI SEIGNEUR

 

 

En un mot, il faut que Jésus-Christ règne et que Son Evangile soit la loi des sociétés. C'est ce que la sainte Pucelle n'a cessé de dire et de répéter.


La société contemporaine entendra-t-elle de nos jours la voix de la sainte Pucelle qui lui crie :


Jésus-Christ est le Roi des rois, le Pape est Son Vicaire, le souverain Son Lieutenant, Sa loi est la loi suprême d'où
doivent découler celles que font les législateurs.

 

Pie X nous a donné un nouveau motif de le croire et de l'espérer. Sa première parole a été :


«Nous déclarons que notre but unique dans l'exercice du Pontificat est de tout restaurer dans le Christ, afin que le Christ soit tout et en tout».


«Nous éprouvons une sorte de terreur, ajoute-t-il, à considérer les conditions funestes de l'humanité à l'heure présente. Peuton ignorer la maladie si profonde et si grave qui travaille, en ce moment, bien plus que par le passé, la société humaine, et qui, s'aggravant de jour en jour et la rongeant jusqu'aux moelles, l'entraîne à sa ruine ? Cette maladie, vous la connaissez, c'est l'abandon de Dieu et l'apostasie... Le retour des nations au respect de la majesté et de la souveraineté divine, quelques efforts que nous fassions d'ailleurs pour le réaliser, n'adviendra que par Jésus-Christ. Et c'est pourquoi le but vers lequel doivent converger tous nos efforts, c'est de RAMENER LE GENRE HUMAIN A L'EMPIRE DU CHRIST...

 

Or, où est la voie qui nous donne accès auprès de Jésus-Christ ? Elle est sous nos yeux, c'est l'Eglise. Vous voyez donc, Vénérables Frères, quelle oeuvre nous est confiée, à Nous et à vous. Il s'agit de ramener les sociétés humaines, égarées loin de la sagesse du Christ, à l'obéissance de l'Eglise ; l'Eglise, à son tour, les soumettra au Christ, et le Christ à Dieu. S'il Nous est donné, par la grâce divine, d'accomplir cette oeuvre, nous aurons la joie d'entendre une grande voix disant du haut des cieux : Maintenant, c'est le salut, et la vertu, et le royaume de notre Dieu, et la puissance de Son Christ».

 

Restaurer la puissance du Christ, la loi du Christ, le gouvernement du Christ sur les peuples, c'est bien, disons-le encore une fois, ce qu'a voulu la sainte Pucelle aux jours de sa vie mortelle. Aux fêtes de sa Béatification, S. S. Pie X, s'adressant aux cinquante mille pèlerins conduits à Rome par soixante-sept évêques pour assister à la glorification de la Pucelle, leur disait :


«Nous nous réjouissons avec vous, catholiques bien-aimés de la France, qui, faisant écho à l'oracle de l'Eglise, combattez sous la bannière de la vraie patriote, Jeanne d'Arc, où il nous semble voir écrits ces deux mots : "RELIGION ET PATRIE".

 

Audessus de l'un des Portiques de la Basilique, était une inscription où se lisait cette invitation au peuple de France : Joannem exora ut Christi vexillum ostendat ab alto... Fortiter exclamamus : VIVAT REX CHRISTUS IN AETERNUM.

Que le Christ vive en nos coeurs ! Qu'Il règne sur notre France et par elle en tous pays ! Qu'Il gouverne tous les peuples par l'attrait de Son coeur et la loi de Son évangile ! Et ce sera sur tous le royaume de Dieu que les Paraboles évangéliques nous ont fait entrevoir, que la liturgie sacrée nous fait demander chaque année et espérer toujours !

 

  Painting of Joan of Arc with her Voices by de Save

Publié dans Histoire de France

Commenter cet article