Benoît XVI proclame "vénérables" Jean Paul II et Pie XII

Publié le par WalkTsin

Le pape Benoît XVI a proclamé, samedi 19 décembre, "vénérables" deux de ses prédécesseurs, le très populaire Jean Paul II et Pie XII, contesté pour son silence pendant la Shoah. La signature par le pape du décret sur les "vertus héroïques" de Jean Paul II, dernière étape avant la béatification, était attendu. Mais la décision concernant Pie XII a été une surprise pour tous les observateurs du Vatican.

Des historiens et la communauté juive reprochent à Pie XII d'avoir eu une attitude passive face à l'Holocauste. Nommé pape en 1939, quelques mois avant le début de la deuxième guerre mondiale, il ne s'était pas associé, en 1942, aux Alliés dans leur condamnation du massacre des Juifs. Et quand des juifs italiens sont déportés à Auschwitz en 1943, le pape Pie XII n'intervient pas car il sous-estime – disent ses défenseurs – le péril que leur font encourir les nazis.

 

Le processus de béatification de Pie XII a été ouvert en octobre 1967 mais a été ralenti par les controverses sur son attitude face à l'Holocauste. Peu de temps après le début de son pontificat en 2005, Benoît XVI avait plaidé pour la béatification de Pie XII. Le pape actuel et le Saint-Siège, s'appuient sur des archives vaticanes (encore fermées et en cours de classement). Il est convaincu que Pie XII a sauvé de nombreux Juifs en Europe en les faisant cacher dans des institutions religieuses à Rome et à l'étranger et qu'il se taisait pour ne pas aggraver leur sort.


"L'HÉROÏCITÉ DES VERTUS" DE KAROL WOJTYLA

 

Sur le dossier du pape Jean Paul II, la Congrégation pour les causes des saints avait validé en novembre "l'héroïcité des vertus" de Karol Wojtyla. Proclamer "vénérable" le pape polonais est la dernière étape avant sa béatification qui interviendra, selon la presse italienne, dès l'année prochaine. Les médias ont évoqué le printemps 2010, cinq ans après son décès survenu le 2 avril 2005, ou octobre 2010, pour marquer le 16 octobre 1978, date de son élection à la tête de l'Eglise catholique.

 

Le processus de béatification avait été déclenché par Benoît XVI deux mois après le décès de Jean Paul II, un délai exceptionnellement bref, et ce à la suite d'une dérogation papale à la norme des cinq ans, mais qui ne fait pas l'unanimité, même au sein de l'Eglise. "Je pense que nous devions respecter la procédure normale (...) La sainteté n'a pas besoin de passe-droit", a ainsi estimé vendredi le cardinal Godfried Danneels, archevêque de Bruxelles et primat de Belgique. Pendant les obsèques de Jean Paul II sur la place Saint-Pierre à Rome, en avril 2005, de nombreux fidèles avaient crié "Santo Subito", réclamant ainsi sa sanctification immédiate. Début avril, Benoît XVI avait lui-même dit prier pour la béatification de Karol Wojtyla.

Commenter cet article

Francine 12/03/2011 09:57


Diaporama réalisé en l'honneur du Grand Pape Pie XII :
"Pie XII, un don pour le XXème siècle" :
http://gloria.tv/?media=5372

Diaporama : "Pie XII un homme Juste" :
http://gloria.tv/?media=132247


Francine 12/03/2011 09:53


Vivement que Pie XII soit béatifié !
Ce Pape est sans doute un des plus grands papes de l'histoire, ce qui n'enlève rien à Jean-Paul II, qui est lui aussi un très grand Pape.
Pour petit rappel, voici ce que dit Gary Krupp* à propos de Pie XII : « Pie XII était le plus grand héros de la seconde Guerre mondiale...il a sauvé plus de juifs que Roosevelt, Churchill et tous
ceux qui leur sont associés. Il ne devrait pas être une raison de litige entre les catholiques et les Juifs ».

Et aussi information :
Parmi les preuves que Gary Krupp a pu avancer, figure une circulaire datée du 30 novembre 1938, signée du cardinal Pacelli, adressée aux nonciatures, aux délégations apostoliques et à 61 évêques.
Cette circulaire demandait de
« trouver 200 000 visas pour permettre à des « catholiques non-aryens » (formule codée pour désigner les juifs...) de sortir du territoire du Reich »

On peut y lire la précision suivante : « que l'on veille à ce que des sanctuaires soient mis à disposition pour sauvegarder leur vie spirituelle et protéger leur culte, leurs coutumes et leurs
traditions religieuses ».

Peu de temps après, dans une lettre datée de janvier 1939, Pie XII confirmait le contenu de sa circulaire en ces termes : « N'entreprenez pas seulement de sauver les juifs mais aussi les
synagogues, les centres culturels et tout ce qui appartient à leur foi : les rouleaux de la Torah, les bibliothèques, etc... »
.
.... je n'appelle pas cela aider hitler !

* Gary Krupp est un Juif, âgé de 62 ans, à la retraite, après avoir été industriel fabriquant d'équipements médicaux.
En 2003 il a créé une fondation Pave the way (« Prépare ton chemin ») ayant pour but de «combler les fractures de compréhension entre les religions » Mais le plus important est que cette fondation
a financé les investigations et enquêtes menées au sujet des relations entre l'Allemagne nationale-socialiste et Pie XII. au terme desquels il a pu affirmer de façon certaine :
« Saviez-vous que le pape Pie XII avait sauvé plus de 860 000 juifs des camps de la mort ? Je veux dire que je ne le savais pas auparavant. C'est un assassinat caractérisé, une « shanda » ( un
déshonneur en Yiddish), que tant de Juifs disent qu'il était anti-sémite ». Il ajoutait, trahissant toute la pression qu'il avait dû subir :
« Croyez-moi, quand j'étais enfant, je ne rêvais pas que je défendrais un jour un homme que nous croyions un sympathisant nazi ».


Walktsin 04/01/2010 13:28


Si il fait des miracles avérés nul ne peut contester.


Vivien 04/01/2010 13:17


Parce que Benoit XVI(comme beaucoup d'autres) ne le considère pas comme tel.


eudes 25/12/2009 02:00


Pourquoi l'apostat J P TWO...