Manipulation ...

Publié le par WalkTsin





Un peu de culture, aujourd’hui, je pensais aux âneries que nous pond la Justice et l’Histoire officiel, et j'ai eu envie de vous parler du Maréchal Philippe Pétain, car là on a un beau cas de déni de Justice, et les avant-gardistes de Montesquieu et de la séparation des Pouvoirs l’ont bien dans l’os !

De nos jours, les historiens appellent le Maréchal, selon son état civil, c'est-à-dire Philippe Pétain, le reléguant comme un vulgaire quidam !

Et pourtant, certes le Maréchal a été frappé juridiquement et validement d’indignité nationale ( bien que les tribunaux étaient tenus par on sait qui), il perd donc validement son droit au port de décorations, et est dégradé, ne pouvant donc plus être appelé Général.

Cependant le titre de Maréchal est une distinction, une distinction votée par le Parlement et donc une décision Législative, et dans notre Droit par la séparation des pouvoirs, une décision de Justice ne peut pas annuler un vote Législatif, le Maréchal restera dans nos cœurs toujours Maréchal, mais aussi dans le marbre des lois et le papier des Livres, c'est un déni de justice que de lui ôter son titre, c'est une falsification de l'histoire que de dire qu'il n'est plus Maréchal, il n’y aurait que dans une dictature que l’on oserait aller ainsi publiquement contre les piliers constitutionnels pour faire valoir ses intérêts néfaste, non ?


Publié dans Complots-Impostures

Commenter cet article

Walktsin 06/03/2010 18:12


On peut même aller au Conseil Constitutionnel avec la QPC. ^^

Cependant, cette article est véritable, et la question finale est de l'ironie pour critiquer amèrement les perles que la Justice nous pond ces temps derniers, et surtout et partout.

Après, il y a dictature et dictature, il y a les dictatures comme la Chine, les anciennes comme l'Allemagne, l'URSS, l'Italie, et les "dictatures" pernicieuses comme j'aime à dire celle de la
France actuelle, où nos libertés sont réelles, mais où on nous prend pour des abrutis, notamment le Président actuel.

Ce billet était bien sûr orienté, j'aurais pu prendre un autre exemple, mais ce n'est pas étonnant que j'ai choisi ce sujet d'illustration. :-)


gloub 06/03/2010 16:30


C'est assez comique que vous critiquiez une décision de justice en expliquant qu'elle s'assimile à un régime de dictature.
Non seulement c'est faux (il est d'ailleurs possible de faire appel, d'aller en Cassation, etc...), mais surtout, de qui parle-t-on ? De Philippe Pétain (maréchal ou pas, peu m'importe !) : un
dictateur, qui n'a pas hésité à bafouer tous nos principes, à qui chaque Français devait rendre hommage, à qui les fonctionnaires devaient prêter serment d'allégeance !
Visiblement, pour vous, il y a dictature et dictature...


Saint Michel Archange 24/07/2009 12:38

très juste!