Progrès ?

Publié le par WalkTsin



Pourquoi l’avortement est-il un meurtre ?


Tout simplement car à partir du moment où la fécondation se réalise, il y a alors un embryon, l y a donc alors un foetus, tout le potentiel d'une personne, soit les 46 chromosomes propres à chacun (sans pathologies), soit  être humain, et, de plus, à 10 semaines, l'enfant est déjà formé (bras, jambes...), et il se fait légalement assassiner... Alors, à 12 semaines...

Pas plus que la viabilité, la naissance ne marque le commencement de la vie humaine.

Le commencement réside dans la conception. Et tous ces meurtres d'enfants sont "légalisés", grâce à une loi écrite dans une secte satanique, une secte maconnique et judaïque (Simone ne s'invente pas) ... qui gouverne la France...

LE MASSACRE DES INNOCENTS !!!

220 000, deux cent vingt mille). C'est le nombre, officiel, d'avortements qui sont pratiqués en France tous les ans. Et le massacre organisé à commencé en 1975... et le pays s'est "suicidé", sur décret d'une secte...

1 MILLIARD D'AVORTEMENTS ont été officiellement "pratiqués" depuis 1970 dans le monde, date à laquelle l'avortement a été "légalisé" aux Etats-Unis...

Le plus grand génocide de l'histoire mondiale... N'en déplaise aux  Macons et consorts!

Tout détruire, tel est le seul objectif de ces gens là. Ils n’en ont jamais assez... Là, pour des bébés, pas de ligue des "droits de l'homme"... Ils sont trop occupés à défendre les pédophiles* et autres assassins "ex-terroristes"...

Mes petits enfants... Planquez-vous !!! La "Ripoublique", façade immonde, ignominieux leurre de la secte diaboliquen e vous aime pas, que dis je, vous méprise, vous haït, elle veut votre mort, ils veulent notre mort...

Culture de mort par la fraternité de la mort républicaine, société tératogène, liberté pour les viloeurs, assassinat pour les purs ! Quel ironie du sort, celle qui se targue tant d’être investigatrice de « ce progrès technique » qui n’est que le plus grand génocide de tous les temps, et oui là on parle de génocide, mais c'est plus populocide qu'on devrait dire, le plus vil, le lus lâche et le plus malsain, cette femme eugéniste, cet docteur  docteur Mengele version feminine qui se dit anti-nazi, mais qui refait ce qu’ils ont fait, cette femme ce nomme Simone Veil, ancienne ministre UDF et Présidente de l'Assemblée européenne, accessoirement academicienne, encore un comble pour une immortelle de ne pas permettre de vivre aux meilleurs de l'HOMME,
 
Longtemps tenue pour morte à Auschwitz par la propagande juive.

Surnom : l'Avorteuse, ce dont elle semble très fière. Conclusion, ce meurtre légal de masse, est né dans l’obscurité des temples de Bélial pour être promulgué par l’ oberst lieutenant gruppenführer Simone Veil.


 Et après on nous dit qu’il n’y a pas de complot !

Tsinapah ( avec des extraits d'un texte du site Barruel)

Commenter cet article

Cendra 18/03/2011 14:45


Non l'avortement n'est pas un crime, c'est triste mais ce n'est pas un crime.
Il faut se mettre à la place des femmes qui le font avant de dénoncer à tort et à travers.
C'est notre corps, on en fait ce qu'on veut. Bientôt vous allez être contre la pilule, faut pas exagérer non plus.