Incroyable ! Al-Qaida rejette les théories du complot, défend Israël, attaque l’Iran et le Hezbollah.

Publié le par WalkTsin

D epuis les attentats du 11 septembre, Sott.net, avec beaucoup d’autres commentateurs (y compris des fonctionnaires gouvernementaux étasuniens), a déclaré maintes fois que « Al-Qaida » est un ennemi fabriqué. Qu’il était utilisé pour justifier le saccage militaire des Ziocons au Moyen-Orient tout en terrorisant simultanément le peuple dans le pays.

 

Au cours de ces 7 dernières années, le public mondial a été abusé maintes fois avec de fausses missives des « meneurs d’Al-Qaida » qui font étrangement écho aux revendications des chefs du monde occidental.

 

Chaque fois qu’un membre du gouvernement des États-Unis ou d’Israël s’exprimait au sujet de « la menace terroriste musulmane envers la liberté et la démocratie en tous lieux », peu après, « Al-Qaida » apparaissait obligeamment avec une nouvelle vidéo ou déclaration dans laquelle ils menaçaient la liberté et la démocratie.

 

Tandis que des trous énormes dans l’histoire officielle des attentats du 11 septembre du gouvernement étasunien continuent de s'élargir, et que des sites comme Sott.net continuent à désigner les réels responsables à Tel-Aviv et Washington DC, des voix désincarnées sur Internet, que les fonctionnaires du gouvernement étasunien « croient être celles d’Oussama ben Laden », mettent les choses au clair et en clament la responsabilité. En dépit de ces efforts acharnés pour tromper le monde entier, de moins en moins de gens avalent l’hystérie de la terreur et récemment, le désespoir du côté des Ziocons a commencé à apparaître.

 

Le 22 avril, les CIA/Mossad ont choisi de faire faire au remplaçant de M. Magoo[1] et « numéro 2 d’Al-Qaida » « al-Zawahiri »mettre en place une manipulation une chose qui était, jusqu’à présent, presque impensable.


BBC News

22/04/2008

 


 


 


 


 


 


 

Le chef-adjoint d’Al-Qaida, Ayman al-Zawahiri, a accusé l’Iran de répandre une théorie selon laquelle Israël était derrière les attentats du 11 septembre 2001.

Sur une bande audio postée sur Internet, Zawahiri a insisté sur le fait qu’Al-Qaida avait bien réalisé les attentats contre les États-Unis.

 

Permettez-moi de traduire cela en langage courant pour vous :

 

« Ne croyez pas ces théoriciens du complot cinglés qui montrent du doigt les incohérences énormes dans l’histoire officielle ! Croyez-moi, moi le croquemitaine de la terreur musulmane al-Zawahiri, c’était « Al-Qaida », nous l’avons fait ! Ce n’était PAS Israël ! Vous devez soutenir vos glorieux leaders de la Maison Blanche et d'Israël dans leurs meurtres et boucherie continuels contre d’innocents musulmans du Moyen Orient ! Vous devez les soutenir dans leurs tentatives de trouver une justification pour attaquer le Liban, la Syrie et l’Iran et le meurtre de millions de civils iraniens, libanais et syriens ! Souvenez-vous ! Ce n’était PAS Israël !! »

 

Il a accusé l’Iran, et ses alliés du Hezbollah, d’avoir discrédité le réseau d’Oussama ben Laden.

 

Des correspondants affirment que les commentaires soulignent l’hostilité publique croissante d’Al-Qaida envers l’Iran.

 

Dans une bande audio de deux heures postée sur un site Internet islamiste, l’adjoint d’Oussama ben Laden a répondu aux questions postées par les sympathisants d’Al-Qaida.

 

En réponse à une interrogation au sujet des rumeurs persistantes au Moyen-Orient comme quoi Israël était impliqué dans les attentats du 11 septembre, Zawahiri a dit que les rumeurs avaient commencé sur la station de télévision du Hezbollah, Al-Manar.

 

« Le but de ce mensonge est clair : [suggérer] qu’il n’y a pas de héros parmi les Sunnites qui puisse blesser l’Amérique comme personne ne l’a jamais fait dans l’histoire », a-t-il déclaré.

 

« Les médias iraniens ont eu connaissance de ce mensonge et l’ont répété. »

 

Peurs des Sunnites

 

Zawahiri en est venu à critiquer l’Iran d'avoir coopéré avec les États-Unis dans son invasion de l’Afghanistan en 2001, qui contribua à éliminer les Talibans.

 

« Le but de l’Iran ici est aussi clair – dissimuler son implication avec l’Amérique en envahissant les maisons des musulmans en Afghanistan et en Irak, » a-t-il affirmé.

 

C’est la seconde attaque verbale contre l’Iran, un pays à prédominance chiite.

 

Plus tôt au mois d'avril , sur une bande audio marquant le cinquième anniversaire de la chute du chef de l’Iran Saddam Hussein, le chef adjoint d’Al-Qaida a accusé l’Iran d’annexer le sud de l’Irak et la partie orientale de la péninsule arabique.

 

Le correspondant de sécurité à la BBC, Rob Watson, affirme que ce genre de messages semble conçu pour jouer sur les peurs des Sunnites dans toute la région sous l’influence grandissante de l’Iran, et de présenter Al-Qaida comme le meilleur rempart contre Téhéran. 

 

Maintenant, vous pouvez vous demander pourquoi un « groupe terroriste islamique mondial » défend Israël contre les « théories du complot du 11 septembre » et menace une autre nation musulmane. Vous pouvez aussi penser que les paroles d’ al-Zawahiri ressemblent étroitement à celles de la demande du gouvernement Bush disant que nous ne devrions « jamais entretenir de théories du complot étranges sur les attentats du 11 septembre». Vous resterez cependant dans votre état de perplexité jusqu’au moment où vous ferez le saut logique vers la conclusion évidente : que « Al-Qaida » est en réalité un atout totalement contrôlé par les États-Unis/Israël , souvent utilisé pour prouver la « réalité » du « terrorisme islamique ».

 

Est-il si difficile de considérer l’idée que ceux qui mènent la guerre étaient probablement derrière les attentats, puisque le 11 septembre fut le casus belli d’une expansion de l’empire , planifié de nombreuses années à l'avance ?.

 

A cette étape tardive de la farce de la guerre-à-la-terreur, tout ce qui émane de « Al-Qaida » peut être pris avec certitude, presque mot pour mot, comme la politique, les intentions ou les désirs des Ziocons. A partir de son rôle original en tant qu'excuse pour attaquer les nations musulmanes du Moyen-Orient, « Al-Qaida » est utilisé aujourd’hui comme un bras réel du complexe militaro-industriel étasunien/israélien/britannique. Avec les récentes attaques verbales de « al-Zawahiri » contre l’Iran, il est tout à fait possible que les agences de renseignement étasuniennes, britanniques et israéliennes commenceront à préparer des attentats à grande échelle au sein de l’Iran ( ou sur des atouts iraniens au Moyen-Orient) et utiliseront « al-Zawahiri », sous la forme d’une voix désincarnée sur Internet, afin d'en clamer la responsabilité.

 

Depuis une guerre fabriquée sur le terrorisme islamique jusqu’à une guerre également fabriquée entre les peuples islamiques du Moyen-Orient, tout cela est articulé sur une fantaisie scandaleuse appelée « Al-Qaida ».



[1] Personnage de dessin animé caractérisé par sa myopie extrême qui l’emmène dans des situations calamiteuses - NdT

Publié dans Complots-Impostures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
au secours les pédo-cléro-politico-lobotomiseurs reviennent!
Répondre