Je ne suis pas un Roi

Publié le par WalkTsin




Lors de sa dernière émission de télévision en direct de l’Elysée Nicolas Sarkosy a cru bon de s’exclamer à deux reprises « Je ne suis pas un roi ! » Entendez le vocable roi dans sa version mythologique révolutionnaire : un despote qui agit selon son seul bon plaisir ! Ce qui n’était ni très délicat à l’égard du Royaume-Uni d’où le couple présidentiel rentrait juste d’une visite en grandes pompes, ni très diplomatique à la veille de la présidence française de l’Union européenne qui compte plusieurs monarchies vivantes ! Sans doute voulait-il neutraliser le thème de « la dérive monarchique » du pouvoir que maints journalistes et essayistes ont l’habitude de décliner à l’encontre de chaque président occupé à autre chose qu’à inaugurer les chrysanthèmes. Surtout quand on a affaire à un super-actif comme l’est l’actuel Président !

S’il avait voulu être exact il aurait dû ajouter : Je ne suis pas un roi ! J’occupe la place mais je n’exercerai jamais la fonction. Je ne suis pas un souverain et je ne peux pas être un arbitre. On me dit hyper-président, mais je ne suis qu’un super premier ministre. Il n’y a pas de chef d’Etat. Je suis en pleine forme mais nos institutions qui ont presque mon âge sont, elles, de faible Constitution. Je déplore que le temps qu’on passe à durer on ne le passe pas à faire, mais je ne peux pas faire grand-chose et je ne durerai pas. Je ne fais que passer. En politique, le développement durable, c’est la monarchie. Et il est vrai que je ne suis pas roi ! Est-ce pour cela qu’on m’aime de moins en moins ?


www.restauration-nationale.asso.fr


 



Publié dans Actualité générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article