L'assassine Simone Veil avoue !

Publié le par Rémy

Extraits de l'entretien donné par l'ancien ministre de la Santé à TVMag, à l'occasion d'un reportage sur l'avortement en Espagne, où certains médecins le pratiquent jusqu'au huitième mois de grossesse :

http://www.ambafrance-es.org/IMG/jpg/veil.jpg

Simone Veil avoue que l'avortement, c'est tuer une créature humaine ! Des millions d'enfants ont été assassiné à cause de qui ? D'ELLE

 

"Que pensez-vous de ces pratiques ? [L'avortement à 8 mois de grossesse. NDMJ]
Simone Veil : C'est effrayant. Mais il est difficile d'empêcher les gens d'aller en Espagne. [...]

Une clause de conscience figurant dans la loi Veil n'oblige pas les médecins français à pratiquer l'avortement. Quelle fut votre réflexion à ce sujet ?
S..V. : On comprend que, pour un certain nombre de gens, il existe un cas de conscience face à cette pratique. C'est une question éthique et pas seulement un geste médical. La seule chose que j'avais négociée avec l'Église était de ne pas contraindre les médecins. C'est un point à maintenir, car on ne peut obliger personne à aller contre ses convictions. Il est de plus en plus évident scientifiquement que, dès la conception, il s'agit d'un être vivant."

http://lemennicier.bwm-mediasoft.com/col_images/img_759_fr.jpg

Dans ce reportage diffusé ce soir dans Envoyé Spécial, les journalistes s'inquiètent des avortements effectués en Espagne à 8 mois de grossesse. Soit. Mais au fond, quelle différence avec un avortement effectué à 12 semaines de grossesse, voire avec un avortement thérapeutique, qui peut être réalisé en France jusqu'à la grossesse ?

IVG




c3d3c99657f294e18a3f3124c3a389b8.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
deux cent mille enfants par an..... c le même nombre que les entrées légales d'allogenes par an..... de quelle communauté vient elle ? aaah ok.......
Répondre
C

Encore une fois vous déformez ses paroles ! 8 mois de grossesse, bien sur c'est trop, mais 3 mois eh bien non. J'ai déjà avorté et honnêtement c'est la meilleure décision que j'ai pu prendre. Il
faut vraiment avoir une intelligence très primaire pour affirmer qu'une femme portant un enfant malformé ou victime d'un viol ne doit pas avorter.


Répondre