Joyeux et Saint Noël

Joyeux et Saint Noël

HODIE CHRISTUS NATUS EST « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre au hommes de bonne volonté" "In principio erat verbum et Verbum erat apud Deum et Deus erat Verbum" Tout est justifié

Lire la suite

« Un sourire qui vaut de l’or »

« Un sourire qui vaut de l’or »

Il était une fois un vieux berger qui aimait la nuit, son silence, son ciel parsemé d’étoiles. Ces étoiles, il les connaissait par leur nom. En les regardant, il disait souvent à son petit fils : “Il va venir.” - Quand viendra-t-il ? demandait l’enfant....

Lire la suite

La dernière visiteuse.

La dernière visiteuse.

C’était à Bethléem à la pointe du jour. L’étoile venait de disparaître, le dernier pèlerin avait quitté l’étable, la Vierge avait bordé la paille, l’enfant allait dormir enfin. Mais dort-on la nuit de Noël ?… Doucement la porte s’ouvrit, poussée, eût-on...

Lire la suite

Quel cadeau pour Jésus ?

Quel cadeau pour Jésus ?

Lorsque les bergers s'en furent allés et que la quiétude fut revenue, l'enfant de la crèche leva sa tête et regarda vers la porte entrebâillée. Un jeune garçon timide se tenait là… tremblant et apeuré. - Approche, lui dit Jésus. Pourquoi as-tu si peur...

Lire la suite

LA MESSE DES ÂMES : Conte de Noël

LA MESSE DES ÂMES : Conte de Noël

Mon grand-père, le vieux Chatton, s’en revenait un soir de Paimpol où il avait été toucher des rentes. C’était la veille de Noël. Tout le jour il avait neigé, en sorte que la route était toute blanche ; blancs aussi étaient les champs et les talus. Craignant...

Lire la suite

Une puissante rencontre avec Jésus

Témoignage magnifique de l'Amour de Dieu pour nos prochains musulmans. Jésus se donne à eux, plein d'Amour et de Compassion, dans la Lumière véritable, leur montrant qu'IL est bien le Vrai Dieu vivant et éternel, l'unique Voie, l'unique Vie. Bouleversant...

Lire la suite

L’Esprit de Dieu

L’Esprit de Dieu

Le feu divin qui nous consume ressemble à ces feux indiscrets qu’un pasteur imprudent allume aux bords de profondes forêts; Tant qu’aucun souffle ne l’éveille, l’humble foyer couve et sommeille ; Mais s’il respire l’aquilon, tout à coup la flamme engourdie...

Lire la suite

1 2 3 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog